Q&A japonais

Q&A : Je réponds à toutes vos questions en vidéo !

C’est un article un peu spécial que je vous propose aujourd’hui puisqu’il s’agit d’une vidéo ! 🙂

J’ai organisé une FAQ pour que vous puissiez me poser toutes vos questions sur le japonais, ou sur n’importe quel autre sujet qui vous intéresse ! 🙂

Voici les 4 vidéos-réponses à vos questions :

FAQ#1 Mes conseils pour apprendre le japonais depuis chez vous

FAQ#2 Vos questions sur la langue japonaise

FAQ#3 Comment partir étudier et vivre au Japon ?

FAQ#4 Mon parcours professionnel et personnel

>> Retrouvez le reste de mes vidéos directement sur ma chaîne YouTube ! <<

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  • bmike

    Bonjour Sophie,

    pour les questions, j’en ai quelques unes :

    – Est ce que vous abordez de la même façon un étudiant de disons 50 ans qu’un de 25 ans ?
    – Est ce que le préalable à un cours Skype n’est pas l’apprentissage des kanas pour tester un peu sa motivation ?

    – les kanas en 1 semaines, c’est sérieux, vraiment ? pour de vrai ? Non ?
    – Selon votre expérience, est ce que ce premier pas (l’apprentissage des kana) n’est pas le plus difficile ?

    – Ne pas être japonaise apporte t il un déficit de crédibilité ?
    – Inversement, est ce qu’avoir été une apprenante française n’est pas un avantage ?

    Mon avis est “çà dépends” 😉 aux 2 questions mais votre avis m’intéresse.
    Parcourir le chemin permet d’avoir un œil que les natifs n’ont pas et après, c’est un peu d’expérience pour voir différents types d’élève …

    Bien sûr vous prenez ce que vous voulez et libre à vous de répondre où pas (manquerais plus que je morde).

    PS : Remplace “Vous” par “Tu” si vous préférez Sophie Sensei.

    Bmike

    • Sophie - Cours de Japonais

      Bonjour Bmike !

      Merci pour ton message 🙂
      Je pensais réussir à caser tes questions dans mes vidéos FAQ mais j’ai malheureusement été prise par le temps.
      J’essayerai d’aborder ces thèmes à l’avenir car ils sont tous très pertinents, mais pour ne pas te faire attendre plus longtemps je préfère y répondre ici même :

      – Est ce que vous abordez de la même façon un étudiant de disons 50 ans qu’un de 25 ans ?
      >> Globalement oui car ma méthode d’enseignement est la même pour toutes les personnes ayant plus de 12 ans. Néanmoins, le rythme d’apprentissage est propre à chacun, donc c’est surtout là-dessus que je m’adapte. J’ai parfois des élèves âgés qui vont beaucoup plus vite que les jeunes, et inversement. Donc pour moi l’âge n’est pas un problème.

      – Est ce que le préalable à un cours Skype n’est pas l’apprentissage des kanas pour tester un peu sa motivation ?
      >> Je ne sais pas si je devrais le dire, mais oui tu as raison 😉 Si je constate qu’un élève met 3 mois à apprendre ses Hiragana et ne les connait toujours pas par cœur… Je sais d’avance qu’il n’ira pas très loin car sa motivation et son auto-discipline ne sont pas très fortes. Et c’est totalement OK ! Certaines personnes veulent se lancer dans l’apprentissage du japonais par curiosité et se rendent compte qu’ils n’ont finalement pas envie de fournir les efforts nécessaires par la suite. Il n’y a aucun souci à ça. Je ne les blâme pas pour autant, mais je leur fait comprendre que s’ils veulent réellement progresser, il va falloir s’investir.

      – Les kanas en 1 semaines, c’est sérieux, vraiment ? pour de vrai ? Non ?
      >> J’ai déjà eu des élèves qui ont appris les 2 alphabets en 1 ou 2 semaines, donc c’est tout à fait faisable ! Mais la plupart du temps, c’est Hiragana en 2 semaines et Katakana en 3~4 semaines. Ceci est une moyenne bien sûr.

      – Selon votre expérience, est ce que ce premier pas (l’apprentissage des kana) n’est pas le plus difficile ?
      >> Je dirais que c’est une grosse première étape à passer. Et une fois qu’on les maîtrise parfaitement, ça ouvre énormément de portes puisque la lecture ne pose plus aucun souci 🙂

      – Ne pas être japonaise apporte t il un déficit de crédibilité ?
      – Inversement, est ce qu’avoir été une apprenante française n’est pas un avantage ?
      >> Je vais répondre aux 2 questions en même temps car elles sont complémentaires. Je pense personnellement que débuter une langue étrangère avec un professeur partageant la même langue maternelle que soi est un gros avantage, car il sait parfaitement comment on réfléchit depuis notre langue. On a tendance à toujours vouloir comparer le français au japonais, et c’est normal au début. Mais lorsqu’on a atteint un niveau intermédiaire et qu’on sait s’exprimer un minimum, je conseille à tous mes élèves de se rapprocher d’un professeur natif japonais afin d’améliorer son oral.
      En ce qui concerne mes cours, j’accompagne mes élèves jusqu’à un niveau JLPT4, et après je les pousse hors du nid pour qu’ils volent de leurs propres ailes en les encourageant notamment à prendre des cours de conversation avec un(e) Japonais(e) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Voudriez-vous recevoir mon guide pour débutants "Japonais : par où commencer ?" :)