Menu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les mots japonais utilisés en français sont plus nombreux qu’on le croit !

Nous vous avons préparé un petit lexique de mots d’origine japonaise et passés dans le langage courant, ou simplement de mots japonais que l’on utilise régulièrement sans les traduire en français. En effet, si certains vous sont vraiment familiers, comme les mots “sushi” ou “judo” par exemple, vous n’en connaissez pas forcément leur signification complète. D’autres mots que vous entendez régulièrement vous sont peut-être encore inconnus ! Avec mon équipe, nous vous proposons également un petit glossaire des mots japonais auxquels vous serez confrontés lors de votre apprentissage du japonais et qui ne se traduisent pas forcément en français. Nous espérons que ces deux lexiques vous seront utiles ! N’hésitez pas à vous y référer en cas de doute ou noter les mots qui pourraient vous servir régulièrement. PS : Si vous voulez en savoir plus sur la retranscription des mots japonais en français (le rômaji) alors je vous conseille d’aller plutôt jeter un oeil à mon article « Pourquoi je déteste les rômaji » !

Cliquez sur une lettre pour atteindre la liste des mots commençant par celle-ci

Mots utilisés dans l’apprentissage du japonais

ACDHJKLMPT

Mots japonais utilisés en français

AB  CD  E ・ F  G  H
 I ・ JKLM  N  O ・ P
R  S ・ T  U  V  W  Y  Z

Lexique des mots japonais utilisés en français

A

Allongement de voyelle : Fait de mettre la voyelle qui correspond au son qui précède pour l’allonger. Par exemple pour allonger un son en “ a “, il faudra ajouter le caractère あ (a) comme : お ば あ さ ん o ba a sa n, “la grand-mère”.

C

Clé de kanji : Correspond à un caractère présent dans un kanji pour rappeler un élément en rapport avec le kanji.

D

Dakuten (濁点) : Aussi appelé “tenten”, consiste à ajouter “ en haut à droite d’un hiragana pour en changer le son. Par exemple : た (TA) devient だ (DA) avec dakuten. 

H

Handakuten (半濁点) : Aussi appelé “maru”, il correspond au ° (petit rond) que l’on trouve en haut à droite d’un caractère de la ligne H pour qu’il devienne un son en P. Par exemple : は(HA) devient ぱ (PA).

Hiragana (ひらがな) : Alphabet syllabaire japonais contenant 46 signes, plutôt arrondis. Les hiragana servent à écrire les mots de vocabulaire japonais et la grammaire.

J

JLPT : Examen international de japonais (sous forme de Question à Choix Multiples). Il existe 5 niveaux (du plus bas au plus haut) : N5, N4, N3, N2 et N1.

K

Kana (かな) : Terme utilisé pour parler des caractères qui composent les deux alphabets syllabaires japonais : les hiragana et les katakana.

Kanji (漢字) : Système d’écriture japonais composé de plusieurs milliers d’idéogrammes d’origine chinoise. 

Katakana (カタカナ) : Alphabet syllabaire japonais contenant 46 signes, plus anguleux que les hiragana. Les katakana servent à écrire les mots d’origine étrangère et certaines onomatopées.

Keigo (敬語) : Le système de politesse japonais à la grammaire complexe. Il désigne littéralement le “langage du respect”.

L

Lecture Kun (訓読み) : Lecture japonaise d’un kanji, souvent utilisée lorsque le kanji est seul, ou suivi de hiragana.

Lecture On (音読み) : Lecture d’origine chinoise d’un kanji, souvent utilisée lorsque plusieurs kanji forment un seul mot.

M

Maru : (cf handakuten) Littéralement “rond”, le maru est le petit rond (°) qu’on trouve en haut à droite des hiragana commençant par H pour les modifier en P. Par exemple : は(HA) et ぱ (PA)

P

Petit tsu :  En langue japonaise, il sert à doubler la consonne devant laquelle il se trouve. Par exemple : ざっし pour zasshi (magazine).

T

Tenten : (cf dakuten) Les deux petits traits (“) placés en haut à droite de certains hiragana pour en modifier le son. Par exemple : た (TA) et だ (DA)

A

Aikido (合気道) : Art martial japonais où l’on utilise la force de l’adversaire pour le neutraliser. Signifie littéralement “la voie des énergies unies”.

Ainu (アイヌ) : Population japonaise aborigène qui vit dans le nord d’Hokkaido. 

Akita inu (秋田犬) : Chien japonais de la région d’Akita, souvent confondu avec le Shiba Inu, il est toutefois plus grand. Le plus célèbre Akita est Hachiko, qui a sa propre statue devant la gare de Shibuya. 

Amigurumi (編みぐるみ) : L’art du tricot, ou du crochet,  japonais. Les modèles les plus populaires sont les animaux.

Anime (アニメ) : Série d’animation japonaise souvent réalisée à partir d’un manga.

Anko (餡子) : Pâte de haricots rouges sucrée japonaise, très présente dans les pâtisseries traditionnelles. 

Arubaito (アルバイト) : Travail à temps partiel ou travail étudiant, désigne un “job” . Le mot est écrit en katakana puisqu’il vient de l’allemand.

Azuki (小豆) : Haricots rouges utilisés pour faire la pâte d’Anko.

B

Baito (バイト) : Contraction du mot “arubaito” (アルバイト) pour désigner un “job”.

Bento (弁当) : Boîte à repas individuelle pour emporter son déjeuner. Par extension, il désigne également le repas composé de plusieurs mets présenté dans une boîte à bento.

Biwa (琵琶) : Très ancien instrument à corde japonais (aussi appelé “pipa”).

Bonsai (盆栽) : Art de cultiver un petit arbre en pot.

Bushido (武士道) : Code d’honneur du guerrier japonais.

C

Cosplay (コスプレ) : Consiste à se costumer en un personnage de fiction et à l’interpréter.

D

Daikon (大根) : Gros radis blanc très utilisé en cuisine japonaise. 

Daimyo (大名) : Titre de noblesse japonaise qui désigne un gouverneur militaire.

Dan (段) : Désigne un niveau, ce mot est popularisé grâce aux arts martiaux avec les passages de grades. 

Daruma (だるま) : Statuette, généralement rouge et en papier mâché, sur laquelle on doit colorier un oeil lorsqu’on se fixe un objectif et colorier le second lorsque cet adjectif est atteint.

Dashi (出汁) : Bouillon (généralement à base de poisson) utilisé pour diverses préparations culinaires.

Dictionnaire électronique / Denshi jisho : Dictionnaire sous forme de petit ordinateur portable. Il était très populaire auprès des japonais dans les années 2000.

Donburi (どんぶり) : Plat traditionnel de riz sur lequel on dispose diverses garnitures.

Dojo (道場) : Endroit où l’on pratique les arts martiaux.

Dokidoki (ドキドキ) : Onomatopée pour montrer que notre coeur bat très vite.

Dorayaki (どら焼き) : Pancakes japonais avec de la pâte d’Anko. 

E

Edamame (枝豆) : Fèves de soja, souvent consommées en apéritif.

Ema (絵馬) : Plaque en bois sur laquelle on note un souhait dans un sanctuaire shintoïste.

Emoji (絵文字) : Petites images utilisées par mail ou SMS pour exprimer des émotions.

F

Fugu (ふぐ) : Aussi appelé “poisson-ballon” ou “poisson-globe”, il doit être préparé avec beaucoup de précaution car il peut être mortel.

Futon (布団) : Lit japonais qu’on utilise généralement sur du tatami. Il doit être plié et rangé durant la journée.

G

Geisha (芸者) : Une femme artiste qui maîtrise les arts (musique, danse, chant…) et qui divertit par sa présence.

Geta (下駄) : Sandale traditionnelle japonaise en bois.

Genmaicha (玄米茶) : Thé vert japonais contenant des grains de riz grillés. 

Go (碁) : Jeu de plateau qui oppose deux joueurs avec des pierres blanches et noires. Le but étant d’avoir le plus important territoire

H

Haiku (俳句) : Poème traditionnel japonais réparti en 3 vers.

Hanami (花見) : Désigne le fait d’admirer les cerisiers en pleine floraison.

Harakiri (腹切) (cf Seppuku) : Autrement appelé Seppuku. Suicide des guerriers japonais qui devaient utiliser une courte lame pour s’ouvrir l’abdomen.

Hikikomori (引きこもり) : Personne qui reste chez elle en évitant tout lien social. 

Honne (本音) :  Véritables pensées d’une personne, il est en lien avec le Tatemae.

I

Ikebana (生け花) : Art floral traditionnel japonais.

Ikemen (イケメン) : Désigne, de manière familière, un “beau mec”.

Ijime (いじめ) : Harcèlement scolaire ou professionnel d’une personne exclue d’un groupe.

Irezumi (入れ墨 ou 刺青) : Tatouage traditionnel japonais qui couvre le corps.

J

Jinja (神社) : Sanctuaire shintoïste. On trouve généralement un Torii à l’entrée.

Jizô (地蔵) : Petite statue de pierre qui représente un Bouddha. Avec son sourire, il est le protecteur des enfants et des voyageurs.

Judo (柔道) : Art martial japonais avec pour but de faire tomber l’adversaire ou de l’immobiliser à mains nues. Signifie littéralement “la voie de la souplesse”.

Judoka (柔道家) : Personne pratiquant le Judo.

Jujitsu (柔術) : Art martial japonais sans armes. Comme le Judo, il repose sur des techniques de combat à mains nues. Signifie littéralement “l’art /la technique de la souplesse”.

K

Kabuki (歌舞伎) : Théâtre traditionnel japonais apparu au 17ème siècle. Il est reconnaissable avec le maquillage extravagant des acteurs.

Kakemono (掛物) : À la base, il s’agit d’une peinture traditionnelle japonaise longue et rectangulaire, souvent suspendue à un morceau de bois. Plus récemment, ce terme est aussi utilisé pour certains supports de communication.

Kami (神) : Divinités ou esprits de la mythologie japonaise et de la religion shintoïste.

Kamikaze (神風) : Une personne de l’armée de l’air japonaise qui effectuait une mission-suicide durant la Seconde Guerre Mondiale. 

Kansai (関西) : Région située sur l’île Honshû (la principale) avec les villes de Kyôto et Osaka. Son nom officiel est Kinki. 

Kanto (関東) : Région la plus peuplée du Japon avec les villes de Tokyo et Yokohama. Elle est située à l’est, sur l’île Honshû (la principale).

Karaage (から揚げ) : Poulet frit japonais. Il est généralement dégusté avec du jus de citron. 

Karaoke (カラオケ) : Fait de chanter en étant accompagné.e de la version instrumentale d’une chanson, avec un micro à la main et en suivant les paroles sur un écran.

Karate (空手) : Art martial japonais sans arme dans lequel on retient son coup avant l’impact. Signifie littéralement “mains vides”.

Katana (刀) : Sabre japonais long, souvent associé aux samurai. 

Kendo (剣道) : Art martial japonais pratiqué avec un sabre de bambou (shinai) et des protections. Signifie littéralement “la voie du sabre”.

Kimono (着物) : Habit traditionnel japonais. Constitué d’une seule pièce de tissu, il est porté avec un obi. Il est parfois confondu avec le Yukata, qui est un kimono plus léger, généralement porté l’été. 

Kintsugi (金継ぎ) : Littéralement “joint d’or”, le kintsugi désigne la technique japonaise traditionnelle de réparation de porcelaine ou céramique brisées à l’aide de poudre d’or. 

Kirigami (切り紙) : Art japonais du découpage de papier.

Koi (鯉) : Carpe, en japonais.

Konbini (コンビニ) : Supérette ouverte 24H/24 et 7J/7. Les enseignes les plus connues au Japon sont : 7 Eleven, Lawson et Family Mart. 

Kyudo (弓道) : Art martial japonais pratiqué avec un grand arc. Signifie littéralement “la voie de l’arc”.

 

L

Lolita : Mode vestimentaire japonaise très féminine, souvent caractérisée par des robes et jupons. Le style lolita a plusieurs déclinaisons : gothic lolita (avec des vêtements plus sombres), sweet lolita (plus colorés)…  

Love Hotel (ラブホテル) : Type d’hôtel qu’on peut réserver à l’heure, souvent pour avoir des rapports sexuels.

M

Matcha (抹茶) : Poudre de thé vert, utilisée pour la cérémonie du thé et diverses pâtisseries japonaises.

Manekineko (招き猫) : Statue représentant un chat qui lève la patte gauche, droite, ou les deux pattes. Il a généralement pour but d’attirer les clients ou de faire prospérer l’argent.

Manga (漫画) : Une bande dessinée japonaise, généralement en noir et blanc.

Mangaka (漫画家) : Personne qui crée des manga. Elle s’occupe du dessin et du scénario.

Maki (巻き) : Riz vinaigré sucré farci et entouré d’une algue séchée (nori). Aussi appelé Makizushi ou Makimono.

Matsuri (祭り) : Festival traditionnel japonais. Il se déroule dans la rue avec des stands de nourriture, de la musique et des danses traditionnelles.

Miso (味噌) : Très utilisé dans la cuisine japonaise, le miso est une préparation à base de pâte de soja fermentée.

Mochi (餅) : Gâteau de riz gluant qu’on prépare traditionnellement en tapant le riz avec un grand pilon dans un mortier. 

Momiji (紅葉) : Feuilles d’érable devenues rouges en automne.  

N

Ninja (忍者) : Espion japonais du Moyen- ge, habillé tout de noir, il peut aussi être appelé “shinobi”.

No (能) : Style de théâtre japonais avec du chant et de la danse. Certains acteurs sont masqués.

Nori (のり) : Algue marine séchée utilisée dans la cuisine japonaise (pour les maki, dans les ramen…).

O

Obi (帯) : Large ceinture du kimono. Généralement en soie, elle sert à sophistiquer l’habit avec un beau nœud dans le dos.

Obon (お盆) : Fête d’origine bouddhiste durant laquelle on honore les esprits des morts. 

Okonomiyaki (お好み焼き) : Crêpe japonaise à base de choux. Elle est la spécialité des villes d’Osaka et d’Hiroshima.

Omikuji (おみくじ) : Tirés au sort dans les temples bouddhistes et shintoïstes, les omikuji sont des prédictions de chance notées sur un papier.

Omimai (お見舞い) : Fait de rendre visite à une personne malade (souvent à l’hôpital). Il est coutume d’apporter un cadeau (un livre, des fruits…) à la personne qu’on visite.

Omotenashi (おもてなし) : Traduisible par “service à la japonaise”, il désigne l’hospitalité du peuple du pays du soleil levant.

Oni (おに) : Démon japonais, souvent représenté comme un ogre, avec deux cornes et de grandes dents acérées.

Onigiri (おにぎり) : Encas japonais, l’onigiri est une boulette riz sous forme de triangle. Il est parfois servi avec du nori (algue séchée) et il peut être farci en son milieu.

Onsen (温泉) : Bains thermaux japonais. Les onsen peuvent se trouver en intérieur ou en extérieur, et ils sont très appréciés des japonais pour leurs vertus. 

Origami (折り紙) : L’art du pliage de papier. Généralement effectué à partir d’une feuille carrée, l’origami le plus répandu au Japon est celui de la grue, symbole de paix. 

Otaku (オタク) : Personne qui à la base regarde beaucoup d’animé et/ou lit beaucoup de manga. 

Otera (お寺) : Temple bouddhiste.

P

Pachinko (パチンコ) : Salle d’arcade se rapprochant d’un casino, interdit aux mineurs. 

Purikura (プリクラ) : Photos prises en cabines, en général entre ami(e)s, que l’on pourra modifier par la suite. L’effet le plus apprécié est d’agrandir les yeux et de rendre la peau lisse.

R

Rakugo (落語) : Spectacle humoristique japonais datant du XIIème siècle, se rapprochant du oneman show. La personne est assise sur les genoux sur scène et raconte une histoire drôle.

Ramen (ラーメン) : Plat japonais d’origine chinoise, les ramen sont des nouilles servies en bouillon avec diverses garnitures.

Rotenburo (露天風呂) : Onsen (bains thermaux japonais) se situant en extérieur. 

Ryokan (旅館) : Auberge traditionnelle japonaise. Les chambres sont généralement en tatami et certains ryokan disposent de leur propre onsen.

S

Sake (酒) : Boisson alcoolisée japonaise, entre 14° et 16°, à base de riz fermenté. Ce terme désigne également en japonais “l’alcool” dans sa globalité. 

Sakura (桜) : Cerisier japonais. Véritable emblème du Japon, on pourra en trouver plusieurs types, avec des fleurs blanches ou roses.

Samurai (侍) : Guerrier armé japonais du Moyen- ge. Souvent représenté avec une armure et un casque (kabuto), il combat pour un Daimyo.

Sashimi (刺身) : Fine tranche de poisson cru, incontournable de la gastronomie japonaise. 

Seppuku (切腹) (cf Harakiri) : Autrement appelé Harakiri. Suicide des guerriers japonais qui devaient utiliser une courte lame pour s’ouvrir l’abdomen.

Setsubun (節分) : Fête pour célébrer le passage de l’hiver au printemps. Elle se tient le 3 février de chaque année.

Shiatsu (指圧) : Méthode de massage japonaise, s’effectuant par point de pression sur les méridiens.

Shiba inu (柴犬) : Chien d’origine japonaise, il est souvent roux et fait entre 33 et 45 cm.

Shika (鹿) : Cerf japonais, les plus connus sont ceux de Nara et Miyajima.

Shinto (神道) : Religion japonaise polythéiste, proche de l’animisme.

Shogi (将棋) : Jeu de société japonais opposant deux joueurs. Il se rapproche de nos échecs.

Shogun (将軍) : Général en chef des armées du XIIème siècle au XIXème siècle. 

Soba (そば) :  Nouilles de sarrasin, pouvant être servi froides ou chaudes, mais généralement accompagnés d’une sauce ou d’un bouillon.

Sumo (相撲) :  Sport de lutte japonais, pratiqué par des combattants de grande taille et de forte corpulence. Le but est de ne pas sortir de l’arène ni de toucher le sol avec un autre membre du corps que les pieds.

Sushi (寿司) : Plat traditionnel japonais constitué d’une base de riz vinaigré sucré et d’une tranche de poisson cru sur le dessus.

T

Taifu (台風) : A donné le mot “typhon” en français. Cyclone tropical qui désigne aussi une tempête. 

Taiyaki (たい焼き) : Gâteau japonais en forme de dorade, il est généralement fourré à l’Anko.

Takoyaki (たこ焼き) : Boulettes fourrées au poulpe, il s’agit de la spécialité culinaire d’Osaka.

Tanuki (狸) : Animal japonais se traduisant par “chien viverrin” en français. Il est parfois considéré comme un esprit de la forêt.

Tatami (畳) : Tapis fait de pailles de riz tressées. Il couvre le sol des pièces traditionnelles japonaises.

Tatemae (建前) : Désigne le comportement que l’on doit adopter en public pour paraître adapté à la société. Il est souvent associé au Honne, qui est l’ensemble des vraies pensées de la personne.

Tebori (手彫り) : Technique traditionnelle de tatouage japonais, réalisée sans machine.

Tempura (天ぷら) : Plat de friture japonais. Originaire du portugal, il s’agit de beignets de poissons ou de légumes.

Tenugui (手拭) : Petite serviette en coton qui sert à s’essuyer les mains. 

Tofu (豆腐) : Pâte de soja, généralement présenté en bloc, très utilisée en cuisine japonaise.

Tonkatsu (豚カツ) : Plat japonais à base de porc pané et frit, servi avec une sauce et du choux.

Torii (鳥居) : Portique en bois, souvent rouge, présent devant et dans les sanctuaires shintoïstes. Il représente la délimitation entre le monde profane et le monde sacré.

Tsunami (津波) : Série de grandes vagues produites par des ondes en milieu aquatique.

Tsundoku (積ん読) : Fait d’accumuler des livres sans les lire.

U

Udon (うどん) : Pâtes de blé épaisses, consommées chaudes ou froides, avec de la sauce ou dans un bouillon.

Umami (うまみ) : Aussi appelé “5ème saveur”, il correspond à l’une des 5 saveurs fondamentales avec l’acide, l’amer, le sucré et le salé. Il désigne un goût agréable.

V

Visual Kei (ヴィジュアル系) : Mouvement musical japonais se rapprochant du rock, avec des musiciens aux vêtements et au maquillage excentriques. 

W

Wagashi (和菓子) : Pâtisserie traditionnelle japonaise, souvent de petite taille. 

Wakame (わかめ) : Algue marine utilisée dans la cuisine japonaise (dans la soupe miso, en salades…).

Wasabi (わさび) : Condiment de couleur verte, proche du raifort, il sert à épicer les plats.

Y

Yakitori (焼き鳥) : Brochette de volaille marinée dans la sauce.

Yakuza (ヤクザ) : Membre de la mafia japonaise.

Yen (円) : Monnaie japonaise (prononcé “en” en japonais).

Yokai  (妖怪) : Très présents dans le folklore japonais, les yokai sont des esprits ou des créatures surnaturelles, souvent malfaiteurs.

Yurei (幽霊) : Spectre d’une personne décédée ne pouvant pas accéder à un autre monde.

Z

Zabuton (座布団) : Coussin utilisé pour s’asseoir dessus.

Et les mots français passés dans le langage japonais ?

Les Japonais utilisent-ils des mots français dans leur langage courant ? La réponse est oui ! Parmi les mots français les plus couramment utilisés au Japon, citons « rendez-vous », « chanson » ou encore « concours ».

Mais attention aux faux amis !

Avez-vous trouvé le mot que vous cherchiez dans un de nos deux glossaires de mots japonais utilisés en français ?

Si ce n’est pas le cas, faites-le moi savoir et j’ajouterais volontiers le mot auquel vous pensez.

En effet, la langue est vivante et certains mots sont ajoutés et enlevés du dictionnaire chaque année. Il est donc logique de faire évoluer ces lexiques en fonction des nouveautés. Mais attention aux mots “à la mode” qui, au final, ne s’installent pas dans le temps. 😉