Calligraphie japonaise ordre des traits kanji

L’Ordre Des Traits Dans Les Kanji Japonais

L’ordre de tracé des traits dans les kanji japonais n’est pas le fruit du hasard. Tout bon prof de japonais vous enseignera qu’il ne faut pas les écrire selon votre gré, et qu’il y a des règles qu’il est important de respecter lorsque vous écrivez vos kanji. Comment s’y repérer ? Et pourquoi est-ce important de ne pas les écrire dans n’importe quel sens ? Pour conclure ma trilogie d’articles sur le thème des kanji, je vous propose d’aborder ensemble ce point crucial : l’ordre des traits dans les kanji japonais. Prenez des notes, elles vous seront bien utiles ! 😉

L’ordre des traits dans les kanji : un point crucial à ne pas négliger

Pourquoi cela ? C’est vrai, quand on commence le japonais on a souvent tendance à se dire qu’au final ce n’est pas très grave si on n’écrit pas tous les traits d’un kanji dans le bon ordre. Pourtant en ne respectant pas l’ordre des traits, vous allez vite vous rendre compte de quelque chose : vos kanji vont avoir une apparence bizarre !

Et c’est en ça que l’ordre des traits est important : il va vous permettre de garantir que votre kanji soit correct. Connaître l’ordre et le sens des traits est également essentiel si vous voulez pouvoir vous y repérer facilement dans un dictionnaire de kanji.

Les 10 grandes règles pour tracer un kanji

Je vais donc vous présenter les 10 règles principales régissant l’ordre des traits dans les kanji japonais. Elles seront illustrées par des vidéos d’animation de tracé des kanji pour que vous puissiez bien décortiquer les règles une à une.

Il existe bien entendu quelques exceptions à toutes ces règles, et j’en aborderai d’ailleurs certaines ici.

Je tiens tout de même à préciser qu’il n’est pas nécessaire de mémoriser toutes ces règles par cœur. En vous entrainant à tracer les kanji et en respectant bien l’ordre des traits, vous finirez par assimiler ces règles naturellement avec le temps. Cependant, il est intéressant de savoir où les retrouver si vous avez un doute.

Pour chaque règle, je donnerais plusieurs exemples que vous pourrez vous entrainer à tracer.

1. On trace les caractères du haut vers le bas

Première règle simple à retenir : on commence à écrire les kanji par le haut.

(3)
(artisanat)
(dire)

2. On trace les caractères de gauche à droite

La partie gauche d’un kanji sera donc généralement tracée avant la partie droite.

(rivière)
(aller)
(exemple)

Une exception cependant : certaines clés « nyô » se tracent en dernier. Ne vous inquiétez pas, je vous parle en détail de ces clés nyô en fin d’article car elles ont leur propres règles 😉

3. Le trait horizontal doit être tracé avant le trait vertical

Dans le cas où deux traits se croisent, le trait horizontal est tracé avant le trait vertical. Soyez attentifs car c’est un point sur lequel beaucoup d’étudiants se trompent 😱

(10)
(1000)
(génération)

Attention : il existe plusieurs exceptions à cette règles, comme dans les kanji 馬 (cheval) ou 田 (rizière). Faites attention également à la règle 8 qui prend le pas sur cette règle dans le cas d’un trait qui transperce le kanji verticalement de part en part !

4. Le trait du milieu ou la partie centrale d’un kanji se trace en premier

Cette règle contredit la règle 2 et la remplace pour les kanji qui ont une partie centrale bien définie (c’est-à-dire qui sont globalement symétriques).

(petit)
(eau)
(aligner)

5. Règles pour les kanji englobant

Deux règles principales s’appliquent pour les kanji englobants, c’est-à-dire ceux qui ont une partie qui « entoure » une autre partie.

  • La partie extérieure se trace avant la partie intérieure
  • Sauf s’il y a un trait qui ferme le kanji, dans ce cas ce trait est à tracer en dernier. Un bon exemple est 国 (pays) ci-dessous. Le trait qui « ferme » le carré extérieur est le dernier à être tracé.
(identique)
(soleil)
(pays)

Attention : il existe une exception avec la clé 匚. Par exemple pour 医 (médecine).

(médecine)

6. Le trait incurvé vers la gauche se trace avant celui incurvé vers la droite

Dit comme ça ce n’est pas très clair, mais avec les exemples ci-dessous vous comprendrez facilement 😉

(personne)
(père)
(phrase)

7. Quand le trait incurvé à gauche coupe un trait horizontal, il faut tracer le plus court d’abord

Il y a deux cas de figure possible :

  • Le trait incurvé est plus court que le trait horizontal. On trace donc le trait incurvé en premier
(droite)
(avoir)
  • Le trait horizontal est plus court que le trait incurvé. On trace donc le trait horizontal en premier
(ami)
(gauche)

8. Si un trait transperce un kanji de part en part, il doit être tracé après tous les traits qu’il transperce

Cette règle déroge à la règle 3 que nous avons vu précédemment.

  • Quelques exemples avec un trait vertical transperçant le kanji tracé en dernier
(centre)

(voiture)
(fait)
  • Un exemple avec un trait horizontal transperçant le kanji tracé en dernier
(mère)

Dans les deux cas, il existe malheureusement quelques exceptions. C’est pourquoi il faut toujours vérifier au cas par cas l’ordre des traits lorsque vous souhaitez écrire un kanji.

9. La partie nyô se trace en dernier

Nous arrivons sur la clé nyô dont je parlais à la règle numéro 2. Il s’agit d’une partie à gauche du kanji qui se trace généralement en dernier dans le kanji.

(proche)
(chemin)
(construire)

Il existe cependant à nouveaux quelques exceptions.

10. Les clés de type « suspendues à gauche » (tare) se tracent en premier

On arrive enfin à la dernière règle 😁 ! Voici quelques exemples :

(boutique)
(prairie)
(maladie)

J’imagine qu’après avoir lu toutes ces règles votre tête doit être un peu comme ça 🤯
Mais je le répète à nouveau, il n’y a pas besoin de connaître par cœur ces règles. En vous entraînant à bien écrire les kanji en prêtant attention à l’ordre des traits, vous allez naturellement les assimiler.
Cet article conclue ma série de 3 articles sur les kanji ! J’espère qu’ils vous en auront appris plus sur le monde magique des idéogrammes japonais☺️


Si vous voulez que je vous accompagne dans l’apprentissage des kanji, je travaille actuellement sur une formation 100% kanji afin de les mémoriser de manière ludique et agréable. Tous les détails dans cet article !

Les explications de cet article sont inspirées de celles contenues dans l’excellent livre Kanji Kakitai dont je parle ici et que je vous recommande fortement.

Un grand merci à Nelson qui m’a permis d’obtenir les belles animations vidéos de chaque kanji.

Partager l'article :
 
 
   

6 commentaires

  • Pierre-Alexandre

    Pour la règle 7 , le 2ème kanji n’est pas le même entre la vidéo et le nom en dessous chez moi je me demande si c’est pas mon téléphone qui bug .

    Merci pour cette article qui m’aide beaucoup !

  • Claire

    こんにちは
    Article très intéressant mais je ne peux pas visionner les vidéos ( écrans noirs avec flèche barrée) bien que j’aie varié les supports de lecture et les débits internet.
    Suis-je la seule dans ce cas ?
    ありがとうございます。
    Claire

      • claire

        こんばんは ![il est 16 h à Tahiti)
        Merci pour la réponse qui m’a permis régler le problème !
        Je n’avais même pas pensé à changer de navigateur ….
        Je peux lire les vidéos sur Firefox alors que rien ne fonctionnait avec Safari !
        J’avais essayé sur ordinateur, tablette et iphone (Apple) sans résultats.
        ありがとうございます。

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *