Dire merci en japonais

Comment Dire Merci En Japonais : Les Différentes Manières

Savoir saluer en japonais est déjà un bon début. Pourtant, lorsque vous devez remercier quelqu’un, les mots vous manquent. En effet, il y a tellement de possibilités selon l’interlocuteur ! Et impossible de passer au-dessus de ça : le Japon, ça rime avec politesse. Pas de panique, grâce à ce petit guide, vous saurez dire merci en japonais, et ce, peu importe la situation.

Dire merci en japonais dans la vie de tous les jours

arigatô

Arigatô, la façon la plus courante de dire merci en japonais

Arigatô (ありがとう) est la façon de dire merci en japonais la plus connue. C’est vrai qu’il peut faire penser au mot “alligator”, et c’est d’ailleurs souvent un très bon moyen mnémotechnique pour s’en souvenir, à condition de ne pas inclure le “r” final. Vous pouvez remercier vos proches ou des personnes qui vous sont hiérarchiquement inférieures avec arigatô.

Note : Bien qu’existant en kanji, ce mot est écrit la majorité du temps en hiragana. Il est en fait composé de deux caractères : ari (有り、あり), qui vient de “aru” signifiant avoir ou exister. Gâtou (難う、がとう) est quant à lui le même kanji que difficile, “katai”. Cela impliquerait donc une sorte de reconnaissance envers ce que l’on possède ou le fait qu’on existe. On a pensé pendant un certain temps qu’arigatô serait dérivé du mot portugais obrigado, signifiant la même chose. Il serait arrivé quand les missionnaires portugais ont posé le pied sur l’archipel. Bien sûr, cette théorie bien qu’intéressante reste assez peu probable, puisque le terme arigatô existait déjà bien avant. Il aurait des origines bouddhistes et dérive du terme “arigatai” (有り難い、ありがたい) qui veut dire “estime”, “gratitude”.

  • Pour dire “merci pour quelque chose”, utilisez Nom + arigatô

Exemple : Merci pour le livre : 本ありがとう。 (ほんありがとう。Hon arigatô.)

  • Pour inclure un verbe, utilisez la forme en Te du verbe + kurete + arigatô.

Exemple : Merci d’être venu : 来てくれてありがとう。 (きてくれてありがとう。Kite kurete arigatô.)

Dômo

Entre proches, vous pouvez employer dômo (どうも) pour remercier. C’est plus informel qu’arigatô, donc pas pour le travail, sauf entre collègues proches. Vous trouverez ce mot uniquement écrit en hiragana. Il s’agit en fait de la contraction de l’expression “dômo ienu”, que l’on utilisait quand on ne pouvait pas exprimer avec des mots, comme “je ne peux dire…”. Il arrive que les étrangers confondent dômo avec dôzo (どうぞ) “je vous en prie”, qui sont souvent utilisés ensemble.

Pour dire merci beaucoup de façon informelle, vous pouvez employer le terme dômo arigatô

Arigatô Gozaimasu, dire merci en japonais de manière polie

Arigatô gozaimasu est plus poli qu’arigatô. En fait, le “gozaimasu” est la forme polie de “gozaru” ; c’est quelque chose que l’on retrouve souvent lorsqu’on s’adresse à quelqu’un qui nous est hiérarchiquement supérieur ou que l’on ne connaît pas. C’est en outre une marque de politesse.

Pour dire merci beaucoup de manière formelle, vous pouvez ajouter dômo devant. Dômo arigatô gozaimasu !

Vous pouvez aussi utiliser la forme passée de gozaimasu, c’est-à-dire gozaimashita (ございました). Il y a une nuance entre arigatô gozaimasu et arigatô gozaimashita que peu d’étrangers font réellement. En fait, si l’action est passée/finie, il vaudra mieux utiliser arigatô gozaimashita.

Fushimi inari

Ookini, le merci dans la région du Kansai

Dans tout le Japon, vous retrouverez des dialectes en fonction de la région où vous vous trouvez. Ookini (おおきに) est un remerciement que vous entendrez dans le Kansai, notamment à Ôsaka ou Kyôto, entre autres. D’ailleurs, on l’employait avec arigatô avant.

San kyû : dire merci en japonais comme un anglophone

San kyû (サンキュー) est une retranscription du thank you anglais, c’est pour ça qu’on l’écrit uniquement en katakana et non en hiragana. Celui-ci est utilisé par les jeunes Japonais ou à la limite par des personnes qui veulent se donner l’air cool. Il ne faut donc surtout pas l’utiliser dans des situations formelles !

Dire merci en japonais dans des situations spécifiques

Otsukaresama

Otsukaresama desu, dire merci en japonais au travail

Comme pour dire au revoir au travail, vous pouvez remercier les autres employés (de votre rang hiérarchique ou inférieur) avec Otsukaresama desu (お疲れ様です、おつかれさまです). Cela signifie “merci pour votre dur labeur”. Il sert donc couramment de remerciement et d’au revoir. Pratique, non ?

Osore irimasu, remercier des clients

Si vous travaillez avec des clients et que vous souhaitez les remercier, dites osore irimasu (恐れ入ります、おそれいります). Cette expression introduit une sorte d’infériorité de la part du locuteur face à l’interlocuteur, car vous le savez bien : au Japon, le client est Dieu.

Gochisôsama deshita

Gochisôsama deshita, remercier pour le repas

Gochisôsama deshita (ご馳走さまでした、ごちそうさまでした) s’utilise en fin de repas, pour remercier celui qui vous l’a préparé. Vous pouvez l’utiliser autant pour remercier un ami japonais qui vous a cuisiné un bon repas, qu’en sortant d’un restaurant pour envoyer vos compliments au chef et le remercier de la qualité de sa nourriture.

Sumimasen, dire merci tout en s’excusant

Vous avez fait une bourde et un Japonais vous a aidé à la rattraper ? Pour le remercier tout en s’excusant de votre gaffe, le mieux est d’employer sumimasen (すみません), qui est également utilisé pour s’excuser purement.

Dire merci par messagerie

Si vous avez des amis Japonais sur Line, vous pouvez raccourcir votre arigatô en :

  • arii (あり-) ;
  • aato (あ-と) ;
  • azasu (あざす) pour merci beaucoup.

Vous savez maintenant dire merci en japonais ! Ce n’est pas une mince affaire, car cela reste codifié, à l’instar des salutations japonaises : pas de bises ou embrassades… Par exemple, lorsque vous recevez un cadeau, il faut le prendre avec les deux mains et s’incliner tout en disant merci. Lorsqu’on est étranger, ce ne sont pas des gestes qui nous viennent naturellement, mais avec un peu d’expérience et avec l’habitude, cela vient tout seul, je vous assure.

Avant de partir, je vous donne ces deux petites phrases à traduire. Comment diriez-vous : 

  • Merci pour le cadeau
  • Merci de m’avoir aidé

記事を読んでくれてありがとうございました ! (きじをよんでくれてありがとうございました ! Kiji o yonde kurete arigatô gozaimashita !) Merci d’avoir lu l’article !

Article écrit par Leila Casarin

Partager l'article :
 
 
   

2 commentaires

  • Carmela

    Merci Sophie pour ces informations.
    Comment remercie t-on quand on nous fait un compliment sur notre physique?ou sur nos compétences? Dit-on simplementありがとうございます?

    ありがとうございます。

    • Sophie - Cours de Japonais

      C’est une très bonne idée d’article et/ou de vidéo !
      En général en japonais, on va plutôt « refuser le compliment » afin de ne pas trop se mettre en avant.
      Par exemple tu peux dire そんなことないです。 ou bien いえいえ, ou encore いや、ぜんぜん!

      Mais si tu veux accepter le compliment, tu peux effectivement remercier avec ありがとうございます 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *