fbpx
Comment dire oui en japonais

15 façon de dire oui en japonais

Dire oui en japonais ne se limite pas qu’à はい (hai). Dans cet article, je vous propose de voir ensemble comment dire oui en japonais à travers 15 expressions différentes et de les détailler pour savoir exactement dans quel contexte les utiliser.

Vous pouvez retrouver le contenu de cet article sous forme de vidéo ci-dessous :

C’est parti !

はい (hai) – le oui « formel » en japonais

はい

はい (hai) est souvent la première manière de dire oui que l’on apprend en japonais.

Il s’agit d’un oui formel et poli. Vous pouvez l’utiliser si par exemple votre professeur ou votre patron vous demande de faire quelque chose.

Par contre, si vous l’utilisez avec des amis, cela risque de leur paraitre bizarre car はい (hai) sonnera trop formel dans un contexte amical. Un peu comme en français avec le oui et le ouais.

2 manières de dire oui en japonais de façon moins formelle que はい (hai)

ええ (ee) – oui « décontracté »

ええ

ええ (ee) est un oui moins formel que はい (hai) mais moins familier que うん (un).

うん (un) – oui « familier »

un

うん (un) est une façon familière de dire oui qu’on pourrait traduire par « ouais » en français. On va l’utiliser dans un contexte familial ou avec ses proches.

2 expressions pour dire « oui, c’est entendu » en japonais

わかりました (wakarimashita) – ça marche, c’est entendu

wakarimashita

La traduction littérale de わかりました (wakarimashita) est « j’ai compris ». En fonction des contextes, on va le traduire par « ça marche », « c’est entendu », « c’est d’accord », « OK »…

On peut utiliser わかりました (wakarimashita) dans un contexte professionnel, et sa forme familière
わかった (wakatta) entre amis.

りょうかいしました (ryôkai shimashita) – c’est entendu (très formel)

りょうかいしました

りょうかいしました (ryôkai shimashita) se traduit aussi par « c’est entendu », « j’ai compris » mais est très formel. On va l’utiliser dans un contexte professionnel, voire même militaire, en réponse à un supérieur hiérarchique.

2 manières de dire oui en japonais utilisées par les jeunes et sur les réseaux sociaux

いいね (ii ne) – cool, c’est bien

ii ne

いいね (ii ne) peut se traduire par « cool » ou « c’est bien hein ». Il est surtout utilisé par les jeunes et sur les réseaux sociaux. C’est par exemple ce qu’on retrouve dans le Facebook japonais à la place du « J’aime ».

En fonction des contextes, il peut se traduire par oui. Par exemple, si un ami vous demande « Est-ce qu’on n’irait pas au restaurant ce soir ? », vous pouvez lui répondre « いいね (ii ne)« .

Sa version plus polie est いいですね (ii desu ne).

オッケー (okkê) – OK

オッケー

オッケー (okkê) est tout simplement la prononciation japonaise de l’anglais OK.

D’autres expressions que l’on peut traduire par oui en japonais en fonction du contexte

もちろん (mochiron) – bien sûr

もちろん (mochiron) s’utilise plus dans un contexte familier et est aussi une façon de dire oui.

Par exemple si vous avez ramené une boîte de chocolats à une soirée et quelqu’un vous demande s’il peut en prendre un, vous pouvez répondre もちろん (mochiron) « bien sûr » !

いいとも (iitomo) – oui c’est bien, OK

いいとも

いいとも (iitomo), comme いいね (ii ne) et もちろん (mochiron), est une façon peu formelle de donner son accord sur quelque chose.

いいよ (ii yo) – oui c’est d’accord

ii yo

Le よ (yo) de いいよ (ii yo) permet d’insister sur le fait qu’on donne son accord.

Par exemple si vous demandez à vos parents « Est-ce que je peux sortir ce soir ? », ils pourront répondre
いいよ (ii yo) « C’est d’accord ».

Sa version plus polie est いいですよ (ii desu yo).

そうですね (sô desu ne) – oui, en effet

sô desu ne

La particule ね dans そうですね (sô desu ne) permet de demander l’assentiment de la personne.
Par exemple, si on vous dit « Le dernier film de cette saga était vraiment bien, hein ? », vous pouvez répondre そうですね (sô desu ne) « Oui, en effet ».

だいじょうぶ (daijôbu) – oui c’est OK

daijôbu

だいじょうぶ (daijôbu) permet d’acquiescer quand on vous demande la permission ou l’autorisation de faire quelque chose.

Sa version plus polie est だいじょうぶです (daijôbu desu).

かまいません (kamaimasen) – ça ne me dérange pas

かまいません

Si par exemple quelqu’un vous demande si elle peut s’asseoir à coter de vous, vous pouvez répondre
かまいません (kamaimasen) « ça ne me dérange pas, il n’y a pas de souci ».

Sa version familière est かまわない (kamawanai).

2 expressions d’un registre beaucoup plus poli pour dire oui en japonais

Il s’agit d’expressions que vous avez peu de chance d’utiliser, mais que vous risquez d’entendre en tant que client, typiquement dans des hôtels.

かしこまりました (kashikomarimashita) – c’est entendu (hôtel, restaurant)

kashikomarimashita

かしこまりました (kashikomarimashita) est une expression typique qu’on entend à la réception des hôtels pour dire « C’est entendu, j’ai bien compris votre demande ».

On peut aussi l’entendre dans les restaurants quand on passe une commande.

うけたまわりました (uketamawarimashita) – nous avons bien reçu votre demande (sociétés de service…)

うけたまわりました

うけたまわりました (uketamawarimashita) est une expression extrêmement polie en japonais et vient du verbe qui veut dire « recevoir humblement ».

Elle s’utilise dans un contexte professionnel en réponse à la demande d’un client.

Vous connaissez désormais 15 manières différentes de dire oui en japonais ! Comme c’est toujours le cas dans cette langue, le contexte est extrêmement important.
Si cet article vous a plu, découvrez nos articles sur comment dire merci et comment dire au revoir en japonais !

Partager l'article :
 
 
   

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *