Katakana

Comment différencier les katakana qui se ressemblent ?

Bienvenue à nouveau sur Cours de Japonais ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment bien débuter en japonais ! Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

Une des grandes problématiques quand on se lance dans le japonais, ce sont les katakana. En général, on commence par apprendre les hiragana, et une fois qu’on les connait bien, on passe à leurs confrères anguleux.

La grande majorité des apprenants du japonais préfère les hiragana car ils sont « plus faciles, plus jolis et plus agréables à écrire », selon ce que j’ai pu observer chez mes élèves. Et bon nombre d’entre eux rechignent à apprendre les katakana car ils viennent déjà d’accomplir un gros effort en maîtrisant un nouvel alphabet… alors pourquoi faudrait-il en apprendre un deuxième, franchement ?!

Il y aurait énormément de choses à dire sur l’utilisation de ces deux alphabets, mais tel n’est pas le sujet aujourd’hui. J’y consacrerai prochainement un article entier pour vous aider à y voir plus clair avec les kana. Dans l’immédiat, je vais plutôt vous donner mes meilleures astuces pour différencier certains katakana qui se ressemblent et que l’on a tendance à confondre 😊

La série des smileys

Dans notre tableau des katakana, il y a ceux que j’appelle les 5 smileys :  

シツンソノ

Je ne sais pas vous, mais personnellement je trouve qu’ils ressemblent vraiment à des petits bonhommes souriants. Les deux premiers ont 2 yeux, les deux suivants sont borgnes/cyclopes, et le dernier est aveugle.

Et grâce à notre imagination, nous allons pouvoir créer des moyens mnémotechniques qui, j’en suis sûre, vous aiderons à les retenir à vie !

Tout d’abord, les deux smileys complets : (SHI) & (TSU). Leurs différences résident dans le sens d’écriture de leur « bouche » et l’inclinaison de leurs « yeux ».
La bouche du シ (SHI) part du bas pour remonter. On peut dire qu’elle en « chie » (SHI) pour remonter, si vous me permettez cette grossière expression 😉
Tandis que la bouche du ツ (TSU) va en-dessous. Si vous le prononcez vite, elle va en-d’sous (TSU).

Ensuite, nous avons les borgnes ン (N) & ソ (SO). Il s’agit des deux cyclopes d’une ancienne légende japonaise* qui dit que le premier va toujours au Nord (bouche qui remonte pour le ン N), et le deuxième va toujours au Sud (bouche qui descend pour le ソ SO).

Enfin, il nous reste le smiley aveugle. Il n’a pas d’œil (NO) ; on peut donc l’appeler le NO-eye.

Est-ce que vous aviez déjà remarqué tout ça ? (^^)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La meilleure méthode pour apprendre les kanji

J’ai encore bien d’autres histoires de ce genre à vous raconter pour vous permettre de mieux retenir les kana & les kanji.

Est-ce que cela vous intéresserait de les connaître ?

Si oui, dites-le-moi dans les commentaires de cet article !! 😀

*La légende des cyclopes est fausse bien sûr ! C’est une histoire que j’ai inventé pour mieux retenir les katakana 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 34
    Partages

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Voudriez-vous recevoir mon guide pour débutants "Japonais : par où commencer ?" :)