fbpx
voyager pour profiter du feuillage d'automne au Japon

Feuillage d’automne au Japon : où et quand voir les momiji ?

Le feuillage d’automne au Japon est célèbre dans le monde entier pour sa beauté époustouflante. Cette période de l’année, appelée 紅葉 « kôyô » en japonais, est très attendue et attire de nombreux visiteurs nationaux et étrangers. Les érables japonais sont emblématiques du paysage automnal en raison de leurs feuilles aux couleurs vives qui virent au rouge, à l’orange et au jaune pendant cette saison.

Mais les feuilles d’érable ne sont pas les seules à offrir un spectacle coloré. Les ginkgos bilobas, les cornouillers du Japon ou encore les liquidambars se peignent d’un éventail de teintes automnales sublimes à cette période.

La météo des momiji : planifiez votre visite 2023

Comme au printemps pour les cerisiers en fleur, l’agence météorologique japonaise (JMC) présente chaque année un calendrier prévisionnel pour le pic du feuillage d’automne au Japon.

météo des momiji

C’est logique, mais les feuilles d’automne tomberont plus vite au nord, à Hokkaidô. Là-bas, elles seront rouges dès la fin du mois d’octobre ! À Kyûshû en revanche et le long de certaines zones côtières, il faudra attendre jusque fin novembre afin de pouvoir profiter du spectacle.

Faites donc bien attention à ça avant de programmer votre séjour. Et surtout, rappelez vous qu’il ne s’agit là que d’estimations. En fonction des aléas météorologiques (pluie, vent, etc.) les feuilles pourraient mettre plus ou moins de temps à rougir puis à tomber.

Pour le coup, l’agence fait tout de même un travail impressionnant et distingue même le pic du feuillage des érables rouges, et celui des feuilles jaunes de ginko (plus tardif), que vous pouvez retrouver ici :

Météo des Ginkgo Biloba




Les meilleurs endroits pour admirer le feuillage automnal au Japon

On ne compte plus les endroits réputés pour l’observation du feuillage automnale au Japon. Les plus impressionnants sont évidemment très prisés des voyageurs qui prennent parfois quelques jours de congés afin de pouvoir en profiter en toute quiétude. À cette occasion, de nombreux festivals et événements sont organisés pour célébrer la beauté de la nature.

Les spots à momiji réputés qui ne vous décevront pas

Kyôto et Arashiyama

La ville de Kyôto est célèbre pour ses temples et ses jardins qui offrent des vues spectaculaires sur les feuilles d’automne. Je pense par exemple au temple Kiyomizu-dera, au temple Tôfuku-ji ou encore au Pavillon d’Argent (Ginkaku-ji). Elle abrite également de multiples parcs qui déploient de magnifiques couleurs à cette période.
Pour moi, l’un des plus beaux endroits reste Arashiyama, à l’Ouest. Plusieurs endroits sont parfaits pour admirer les momiji dans cette zone, notamment au bord de la rivière, ou les feuilles se reflètent dans l’eau claire. Une merveille !

feuilles d'erable au Kiyomizudera
Vue d’automne du temple Kiyomizu-dera

Le parc de Nara

Nara, qui abrite des cerfs en liberté et le temple Tôdai-ji, offre un magnifique feuillage automnal. Attention par contre il faut savoir où chercher pour débusquer les meilleures vues, car le parc de Nara est immense ! Je vous conseille de faire un tour vers Ukimi-dô, un petit pavillon de bois flottant sur un étang paisible et qui révèle toute sa beauté au coucher du soleil.

Hokkaidô

La région septentrionale du Japon est réputée pour ses spots d’observation des momiji. Si vous êtes en voiture je vous recommande sans hésiter Shiretoko et la route baptisée « Shiretoko Pass ». Celle-ci s’enfonce à l’extrême nord-est d’Hokkaidô, dans un parc national absolument magique (en toute saison).

En restant à Sapporo vous pourrez aussi profiter du très beau parc Nakajima ou encore de Jozankei Onsen, situé à 1h de train de la ville !

Hakone

Cette région près de Tôkyô est célèbre pour ses sources chaudes (onsen) et attire les touristes à la recherche de calme et de détente. En automne, la petite ville offre également de superbes vues sur les montagnes rougeoyantes. La visite du temple Chôan-ji à cette saison est absolument magique !

Parc national de Nikkô

Impossible de ne pas citer parmi ces paysages exceptionnels ceux qu’offre le parc national de Nikkô. Situé au nord de Tôkyô, le parc est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est spécialement réputé pour sa beauté pendant la saison des feuilles d’automne, mais attention à la foule venue en profiter comme vous.

Admirer le feuillage d’automne au Japon en toute tranquillité

Ici je vous parle de coins secrets que j’avais moi-même trouvés en consultant des sites japonais ou en passant par là par hasard ! J’en suis assez fière, alors n’allez pas ébruiter leur emplacement ! Au Japon, garder les bons plans secrets est très important. 😉

L’université de Tôkyô – Hongô Campus

Le campus Hongô de l’université de Tôkyô est très célèbre pour ses ginkgos. Leur alignement à la porte principale et leurs reflets sur le bâtiment en verre de l’école sont magnifiques.  Pour la petite anecdote, le ginkgo est si profondément associé à l’université qu’il en est devenu le logo officiel !

Alors oui, c’est un campus universitaire, mais vous êtes libre de vous y promener, sauf pendant la période des examens d’entrée et à condition de respecter certaines règles.

logo de Todai : une feuille de Gingko



Hananuki Gorge 

La vallée de Hananuki est parcourue de gouffres et de chutes d’eau à couper le souffle. En surplomb, les branches d’arbres qui longent la rivière offrent un spectacle sublime pendant l’automne. Le clou du spectacle est certainement le pont suspendu qui semble traverser une véritable mer de feuilles rouges. C’est le spot idéal pour profiter des momiji en randonnée, en immersion totale dans la nature.

Tsukinoishi Momiji Park

Le parc Tsukinoishi Momiji, dans la ville de Nagatoro (2h30 de Tôkyô en train), est connu pour ses couleurs d’automne. Il est même baptisé le « Lunar Stone Maple Park ». Nagatoro est située le long de la célèbre rivière Arakawa et se trouve à distance de marche de la gare. Il est donc facile d’y passer la journée avant de rentrer à Tôkyô.
Ce coin est TRÈS populaire parmi les Japonais. Il est facile de trouver des vidéos tournées par des amoureux des feuilles d’automne là-bas !

Le Palais impérial Sentô

Le Palais Sentô se trouve à l’intérieur du parc impérial de Kyôto. Même si Kyôto est une destination extrêmement populaire en automne, le parc du palais impérial est en accès limité. Pour le découvrir, vous devrez en faire la demande à l’Imperial Household Office ou sur internet (normalement vous devriez pouvoir visiter le jour même). Cette procédure limite le nombre de personnes ayant accès au jardin en même temps et vous garantit une visite paisible ! C’est un bon plan imparable pendant la saison des kôyô.

Le parc du château d’Ôsaka

Ôsaka n’a pas la réputation d’être une ville de nature, ni même une “jolie” ville. Pourtant, le parc de son château compte 13 biens culturels d’importance et se révèle magique lorsqu’il se pare de son feuillage automnal. Vous pourrez y découvrir plusieurs vues incroyables sur les bâtiments anciens du château ou sur les étangs. En plus on y trouve à la fois des momiji et des ginko ! 

koyo et momiji au Japon


Admirer les feuilles d’automne en France

La France est également un pays magnifique qui regorge de paysages d’automne splendides ! Pour profiter des saisons qui passent “à la japonaise” pourquoi ne pas découvrir les plus beaux spots de feuillages d’automne dans votre région ?

Voici quelques recommandations : 

  • La forêt de Fontainebleau
  • La forêt de Pimpon
  • Le Morvan et les vignes de Bourgogne
  • La jolie Colmar en Alsace
  • La Chartreuse dans les Alpes

Si l’idée d’admirer le feuillage d’automne au Japon ne suffit pas à vous convaincre de visiter le pays en automne, découvrez ma vidéo « 7 bonnes raisons de partir au Japon en automne » !

Et si cela ne suffit toujours pas, je suis prête à en débattre avec vous dans les commentaires 😉​ 


Images de Steen, de la JMA ou réalisées avec Midjourney

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *