fbpx
Lire ses billets de train en japonais facilement

Billets de train japonais : déchiffrer l’indéchiffrable

Vous redoutez sans doute cette étape de votre voyage au Japon : le moment est venu de prendre le train. Mais comment lire ces billets de train japonais ? Les kanji (ces idéogrammes qu’il nous arrive de détester cordialement) dansent devant vos yeux sur ce bout de papier, mais aussi sur les panneaux autour de vous… vous êtes perdu·e et avez très peur de rater le départ du train.

Pas de panique !!  Si vous savez où chercher les informations importantes, tout se passera bien.  Aujourd’hui je vous propose de décortiquer ensemble les informations présentes sur les billets de train japonais, ainsi que celles du quai de gare. Si vous avez peur d’oublier tout ça, mettez tout de suite l’article dans vos favoris, vous pourrez ainsi le consulter rapidement en cas de doute !

Vous êtes prêt·e ? 🔥


Comment lire les informations sur un billet de train japonais ?

Que vous voyagiez avec un Japan Rail Pass ou avec une carte de transport simple, lorsque vous déciderez de prendre les lignes de train à grande vitesse (shinkansen), sachez que vous aurez généralement le choix entre 3 types de sièges.

Les trois types de sièges

🎫 自由席 (jiyûseki), les sièges non réservés : ils sont situés dans les wagons du même nom (自由席), généralement les wagons de 1 à 3 ou 1 à 5 du train.

  • Avantages : ces billets coûtent moins cher que des billets avec numéro de siège réservé. Ils permettent de prendre n’importe quel train dans un délai de 4 jours à partir de l’achat.
  • Inconvénient : vous n’aurez pas de siège attribué et devrez vous assoir là où vous aurez de la place. Si vous êtes plusieurs, vous serez donc surement séparés en fonction du niveau de fréquentation du train.

💺 指定席 (shiteiseki), les sièges réservés : Concernent la majorité des wagons du train. 

  • Avantage : votre place assise est assurée. 
  • Inconvénients : ces billets coûtent plus cher. Vous ne pouvez prendre que le train pour lequel vous avez réservé votre billet OU monter à bord d’un autre train en utilisant les wagons de sièges non réservés. (Par exemple si vous venez de rater le vôtre.)

🍀 Les Green Cars (wagons verts) : Un seul wagon par train de manière générale. Les “voitures vertes”, symbolisées par un trèfle à quatre feuilles, correspondent à la catégorie “première classe” en France.

  • Avantage : plus d’espace, de calme et de confort (les wagons normaux sont déjà confortables ceci dit).
  • Inconvénient : Places les plus chères et peu nombreuses, car un seul wagon par train généralement.

Voici les indications que vous trouverez sur un billet de type “siège non réservé” :

billet de train japonais avec siège "non réservé"


Et sur un billet de train japonais de type “siège réservé” : 

Billet de shinkansen avec siège réservé


Ne pas oublier le ticket « basique » / Japan Pass / carte de transport

Les tickets “siège réservé”, “siège non réservé” et “Green Car” sont des billets spécifiques à payer pour avoir le droit d’utiliser le shinkansen. Pour tout voyage en train (pas seulement pour les lignes à grande vitesse), vous devez aussi payer un “basic fare ticket”, ou utiliser votre JR Pass ou votre carte de transport (Passmo/Suica) :

Le ticket basique pour voyager en train au Japon
« basic fare ticket », le billet de train japonais classique

Au total vous payez donc ce prix “basic fare ticket” (avec un ticket / carte de transport / JapanRail pass) + le prix du billet spécifique (siège réservé / non réservé / green car). Attention cependant, contrairement au basic fare ticket et à une carte de transport, le Japan Rail Pass possède une restriction, si vous l’achetez, vous ne pourrez pas prendre les shinkansen de type Nozomi ou Mizuho.


Bien lire les panneaux sur le quai

Une fois vos deux tickets validés aux portillons de contrôle(basic fare ou japan Rail Pass ou carte de transport + ticket spécial shinkansen), si vous avez choisi un billet avec place réservée, il va vous falloir vous diriger vers votre wagon. 

Sur les panneaux d’affichage après les portillons, les trains sont indiqués par un numéro : NOZOMI 81, HIKARI 68, etc., ainsi que par leur horaire et leur quai de départ. Vous devriez donc repérer facilement le vôtre pour vous rendre sur le bon quai.

Une fois sur le quai, vous aurez encore deux moyens de vous assurer d’être au bon endroit. Ces indications collées au bord des portes : 

sticker collé sur les portiques des gares japoanises

Et ces panneaux numériques affichés juste au-dessus de ces mêmes portes : 

panneaux sur les quais de gare japonaise


Au sol, devant chaque portique, sont tracées les lignes d’un petit couloir d’attente. Il ne vous reste plus qu’à faire la queue et à attendre l’arrivée de votre train en gare pour embarquer.
Si vous êtes en retard et n’avez pas le temps de rejoindre votre voiture, montez à n’importe quelle porte! Vous pouvez toujours rejoindre le bon wagon depuis l’intérieur du train.

À noter : vous pourrez repérer les emplacements d’espace fumeurs et les toilettes grâce aux petits plans du train présents dans le sas. 😉

Pour plus d’informations générales sur les transports en commun japonais, vous pouvez aussi consulter mon petit guide de survie global ! Je vous y parle des bus, du Japan Rail Pass et des cartes de transport !

Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

2 commentaires

  • Avatar

    Joëlle Griziaux

    Merci pour cet article qui me rassure ! Je dois réserver mes billets sur internet, est-ce possible pour moi qui ne lis pas encore les kanji (je termine le module 1 d’Objectif Japon) ? Merci pour toutes ses connaissances que vous m’apporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *