fbpx
le poisson chat, symbole des séismes au Japon

Que faire en cas de séisme au Japon ?

Saviez-vous que le Japon subit de petits tremblements de terre quasiment tous les jours ? Des secousses très légères, presque indétectables et qui font partie du quotidien des habitants. Il est donc tout à fait possible que vous ressentiez vous-même quelques légers tremblements de terre si vous venez visiter le pays. D’ailleurs, le Japon n’est pas seulement sujet aux séismes. Le pays subit également régulièrement des tsunamis 🌊, des glissements de terrain ou encore des typhons 🌀. (C’est également le pays qui compte le plus de volcans actifs au monde ! 🌋)

Il est peu probable que vous soyez confronté à une catastrophe de grande ampleur durant votre visite, mais il est toujours bon d’y être préparé.e afin de savoir comment réagir et/ou trouver les informations importantes en cas de soucis. Voici donc nos conseils pour savoir quoi faire en cas de séisme au Japon !

énorme séisme au Japon
© David Stringer

Séisme au Japon : que faire ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rassurez-vous : les bâtiments et structures de transports en commun répondent à des normes sismiques strictes. Celles-ci sont d’ailleurs améliorées à chaque catastrophe de grande ampleur. Aujourd’hui, il existe de nombreux outils de mesures pour prévoir les séismes. Des modèles numériques des grandes villes telles que Tokyo ou Osaka sont par exemple soumises régulièrement à des simulations de catastrophes naturelles afin de prévoir au mieux le déploiement des dispositifs d’évacuation et de secours.

🏠 Que faire pendant le séisme si vous êtes chez vous ?

  • Protégez vous en vous abritant sous une table ou dans un préfabriqué de salle de bain. S’il n’y a pas d’endroit où se cacher, protégez votre tête avec un oreiller ou un coussin et restez près d’un mur porteur, si possible éloigné au maximum des fenêtres et des meubles ou objets lourds. Ne bougez pas jusqu’à ce que le tremblement de terre principal cesse.
  • Si possible éteignez immédiatement toutes les sources de chaleur, puis une fois le choc principal calmé, éteignez au plus vite les appareils à gaz, les appareils de chauffage ou électriques. Tout ce qui pourrait provoquer un incendie doit être éteint.
  • Assurez-vous un moyen d’évacuer les lieux. Ouvrez les portes de toutes les pièces et l’entrée de la maison, ainsi vous limiterez le risque que des meubles tombent et vous bloquent la sortie. Attention, il n’est pas prudent de marcher pieds nus, même à l’intérieur, récupérez donc des chaussures. Il peut y avoir des débris de verre ou d’autres objets dangereux éparpillés sur le sol suite au séisme.
s'abriter lors d'un séisme

🚇 Que faire pendant le séisme si vous êtes dans un lieu public ?

  • Si vous êtes déjà à l’extérieur, tenez-vous à l’écart des bâtiments, des arbres et des câbles électriques.
  • Si vous vous trouvez dans une structure publique (musée, centre commercial, wagon de métro, etc.), suivez les consignes des autorités compétentes sur place ou imitez le comportement des Japonais présents autour de vous et qui ont l’habitude de ce genre d’évènements.
  • Attention, n’empruntez pas d’ascenseurs pendant ou après un tremblement de terre. Si vous vous trouvez dans un ascenseur au moment du séisme, appuyez au plus vite sur tous les boutons et descendez dès que les portes s’ouvrent. Empruntez ensuite les escaliers pour évacuer.
  • Dans une voiture : rangez-vous sur le côté de la route, dans un endroit dégagé. Évitez les ponts, les passages supérieurs, les bâtiments ou tout ce qui pourrait s’effondrer. Bouclez votre ceinture de sécurité et demeurez dans votre voiture. N’essayez pas de sortir de votre véhicule si des fils électriques sont tombés dessus. Attendez qu’on vienne vous secourir. Si vous avez besoin d’aide, placez une pancarte « HELP » à la fenêtre.

🩹 Que faire après le séisme ?

  • Une fois le tremblement de terre terminé, préparez-vous à une éventuelle évacuation. Si vous êtes dans un lieu public, suivez simplement les instructions des autorités compétentes. Si vous êtes chez vous, assurez-vous de fermer la vanne d’alimentation en gaz ainsi que le disjoncteur avant de partir, afin d’éviter les incendies. Si vous êtes dans un immeuble, utilisez toujours les escaliers pour évacuer. Vous ne devez pas utiliser les ascenseurs.
  • Évacuez à pied. N’utilisez jamais de voiture, de moto ou de bicyclette. N’essayez pas d’emporter plus que ce dont vous avez besoin pour survivre en cas d’urgence (voir nos conseils pour le sac de survie).
  • De nombreux évènements peuvent encore survenir après un séisme important. Incendie, coupure d’eau ou d’électricité, arrêt complet des services de transport en commun… ne paniquez pas et suivez les directives des autorités locales.
  • Il n’est pas rare que des répliques surviennent. Les répliques sont de nouvelles secousses souvent moins fortes qui se produisent après le séisme principal. Restez calme même si vous ressentez les répliques. Si vous voyagez seul.e, n’hésitez pas à consulter le site de l’Ambassade de France afin de leur signaler que vous vous trouvez en sécurité et/ou leur demander des conseils.

Se préparer aux catastrophes naturelles au Japon

📱À faire en cas de séisme au Japon : les sites et applications à consulter

  • L’agence météorologique japonaise : l’agence suit au plus près toutes les activités au Japon, qu’il s’agisse de pluies fortes, de tremblements de terre, d’activités volcaniques ou encore de typhons. C’est donc LA source fiable pour suivre une situation à risque en cas de problème.
  • Yurekuru : Vous pouvez également télécharger Yurekuru, une application japonaise qui reprend les avertissements de l’agence météorologique et les diffuse sous forme d’alerte sur votre téléphone portable.
l'application Yurekuru est très utile pour prévenir les catastrophes naturelles.
  • Ordres d’évacuation et centres d’évacuation : le site « infos locales au Japon » met à votre disposition de nombreux liens utiles en cas de catastrophe naturelle, par exemple l’emplacement des centres d’évacuations et autres informations utiles.

Si vous êtes au Japon pour un séjour prolongé, il est également recommandé de se signaler à l’Ambassade. 🆘
Cela leur permettra de s’assurer de votre sécurité et de vous rapatrier en cas de catastrophe naturelle de grande ampleur.

🎒 Le sac de survie pour les séjours longue durée

Ce conseil ne concerne pas les touristes effectuant un séjour de quelques semaines, mais plutôt les résidents de moyenne durée comme les étudiants ou les visas vacances-travail restant au Japon pour une durée de 6 mois ou plus.
Nous vous conseillons d’avoir chez vous un petit sac à dos contenant des produits utiles en cas de catastrophe naturelle. Tous les Japonais ou résidents longue durée sont d’ailleurs invités à en avoir un (voire plusieurs pour les familles avec enfants).

Dans ce sac à dos, il est important d’avoir : une lampe de poche et une réserve de piles, une copie de vos documents importants (passeports, etc.), un vêtement de rechange, des provisions non périssables et de l’eau, un kit de premier secours, un sifflet de secours et une petite radio. 🔦

Si possible ajoutezy un briquet, des sacs plastiques vides, une couverture de survie, une petite trousse pour l’hygiène (brosse à dents, dentifrice, protections hygiéniques, etc.), votre paire de lunettes (si vous en portez), une batterie portable chargée avec un câble.

Des sacs de survie sont vendus tous prêts dans le commerce, mais il est assez facile de composer soi-même le sien en se rendant dans un 100yen shop ou un DonQuijote.

Les indispensables en cas de séisme au Japon

1er septembre : la journée de prévention des désastres au Japon

Cela ne vous surprendra pas, le Japon organise chaque année une journée consacrée à la préparation aux catastrophes naturelles. Des millions de personnes, par l’intermédiaire de leur communauté locale, de leur entreprise ou de leur école participent à cet évènement.

Pourquoi le 1er septembre ? Cette date correspond à l’anniversaire du grand tremblement de terre du Kanto (1er septembre 1923), l’un des plus gros séismes jamais enregistrés au Japon et une catastrophe qui a marqué l’histoire du pays.

Maintenant que vous êtes paré.e à toute éventualité, vous pouvez profiter sans stresser de votre voyage au Japon ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire.

Partager l'article :
 
 
   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *