Menu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Voyager seul au Japon : bonne ou mauvaise idée ?

Voyager seul au Japon : petit guide de survie 

Vous parlez du Japon à vos proches depuis toujours. Anime, manga, musique, art, gastronomie… tous ces aspects culturels vous fascinent et vous mourrez d’envie de visiter le pays. Hélas, dans votre entourage, personne d’autre ne veut partir avec vous. Que faire ?

Voyager seul. e au Japon, est-ce que c’est raisonnable ? Partir à l’autre bout du monde dans un pays inconnu sans connaître personne sur place, n’est pas une décision facile. Mais le Japon c’est un pays sûr, non ?

Dans cet article j’aimerais vous parler de tous les aspects à prendre en compte si vous voulez voyager en solo au Japon.

Voyager seul au Japon : à quoi s’attendre

Bien préparer son voyage solo au Japon

Ce conseil ne s’applique pas qu’aux voyageurs solos, mais il est particulièrement valable dans leur cas : préparez votre voyage !! Oui c’est excitant de partir à l’aventure avec trois T-shirts et un guide du routard dans son sac, sans plan précis de ce que l’on compte faire une fois sur place. Mais en faisant ça, vous risquez de passer à côté d’énormément d’opportunités. Combien de fois ai-je lu ce commentaire : « Oh je suis passé dans cette ville, mais je ne savais pas que ce lieu existait, quel dommage. »

À vous de voir… Il existe un article « Bien préparer son premier voyage au Japon » sur le blog, je vous le conseille ?  Sans aller jusqu’à préparer un PowerPoint avec planning heure par heure de votre voyage, se renseigner un minimum sur les endroits que vous voulez visiter ou les activités qui vous tentent n’est pas négligeable.

Respecter les interdits et suivre les recommandations des locaux

Là encore, cela peut paraître évident, mais cela ne l’est pas pour tout le monde ! Respectez les règles en vigueur dans les endroits que vous visitez, encore plus si vous vous aventurez dans des coins isolés du Japon. Je pense par exemple aux zones de montagne où les conditions climatiques peuvent parfois causer des fermetures de chemins de randonnée et où il est facile de se perdre.

Seul au Japon


Manger seul au Japon c’est normal !

Quand on voyage seul, on mange souvent seul (logique). Si en Europe déjeuner en solo au restaurant peut paraître étrange ou « triste », ce n’est pas du tout le cas au Japon ! Vous vous en rendrez rapidement compte lors de votre venue, mais de très nombreuses personnes, hommes comme femmes, déjeunent ou vont boire un café seuls. Énormément de lieux proposent d’ailleurs des places au comptoir ou agencées de manière à n’avoir personne en face de soi. 

Petit conseil : si vous mangez seul. e (déjeuner ou dîner) au restaurant, ne vous attardez pas trop. En revanche, vous pouvez passer de très longs moments au café avec un livre, un podcast dans les oreilles ou encore pour étudier, le tout sans vous faire jeter dehors. 

Voyager seul au Japon, quelles difficultés ?

Quand les gens se posent la question, les avis tranchés fusent très vite : « le Japon est le pays le plus sûr du monde », « si tu perds ton portefeuille avec de l’argent là-bas, tu le retrouves intact… », « le Japon est un pays où l’on peut rentrer tard le soir sans se sentir en danger ».

Ce sentiment de sécurité est compréhensible, mais j’aimerais tout de même nuancer ces affirmations quelque peu extrêmes.

Au Japon aussi les crimes existent

Les crimes et les délits existent au Japon. Un ami japonais vient justement de vivre un cambriolage (ils sont apparemment en recrudescence depuis la fin du Covid). L’une de mes amies Françaises en voyage au Japon s’est fait voler son portefeuille dans son sac à main, en plein concert. Il y a aussi des agressions à l’arme blanche, des accidents, des bagarres, des vols, etc.

Normalement, même en solo, vous devriez profiter d’une expérience très agréable lors de votre séjour sur place. Tous les petits délits qui frappent les touristes en pays étrangers tels que les vols à l’arraché ou les arnaques sont minimes et les locaux sont globalement très agréables avec les visiteurs de passage.

Cependant je pense qu’il ne faut pas pour autant et s’imaginer dans un pays « parfait » ou rien ne risque de nous arriver. 

Voyager seul.e au Japon est peu risqué, mais vous devriez tout de même éviter d’y faire ce que vous ne feriez pas dans votre propre pays. Ne suivez pas d’inconnus dans leur voiture, ne buvez pas dans un verre qu’on vous offre sans en connaître la provenance, prévenez votre famille ou vos amis de votre emploi du temps afin qu’ils s’inquiètent rapidement en cas de soucis…

voyager seule en tant que femme au Japon


Voyager seule au Japon quand on est une fille : tenue, sécurité, etc.

Le Japon est un pays ou les agressions en public sont extrêmement rares. Il est donc facile, en tant que femme seule, de s’y sentir en sécurité, surtout si vous êtes là en touriste. Attention tout de même : les agressions sexuelles au Japon sont grandement minimisées (les Japonaises n’osent pas porter plainte, et quand elles le font, elles sont découragées par la police d’aller plus loin). Je pense donc qu’il est nécessaire de prendre quelques précautions pendant votre voyage, une fois encore, rien de plus fou que ce que vous feriez en France. 

En tant qu’étrangère, vous aurez peut-être parfois affaire à des hommes lourds, à des agressions verbales ou à des questions indiscrètes (sur votre tour de poitrine ou sur votre vie sexuelle), qu’elles viennent d’hommes japonais ou d’autres voyageurs. Restez prudente et vous ne devriez pas avoir de problème lors de votre voyage.

Malgré l’image communiquée par les anime ou les manga, les Japonaises s’habillent de manière très modeste au quotidien. Le fait de montrer ses jambes est assez bien accepté (shorts et longs T-shirts ou longs pulls notamment). En revanche, les leggins sont vus comme des sous-vêtements. Je vous déconseille donc d’en porter sans mettre par dessus une jupe ou un short si vous ne voulez pas attirer le regard. De même, les décolletés ou même simplement les débardeurs sont quasi inexistants. Si vous voulez vous fondre dans la masse, privilégiez plutôt les jupes ou les robes longues et les T-shirts amples. Évitez de manière générale les tenues moulantes.

Si votre budget est serré, sachez que certains hôtels de type « capsule » ou « dortoir » possèdent des chambres réservées aux femmes, voire sont totalement interdits aux hommes. Pour en trouver, il vous suffit de chercher « woman only » ou « female only ». Vous verrez qu’ils existent un peu partout et pas uniquement à Tôkyô. 


Les risques naturels

Activité sismique intense, typhons, éruptions volcaniques… le Japon est un pays à la nature peu clémente. Saviez-vous que l’archipel était secoué tous les jours par des micro tremblements de terre ? Il y a peu de chance que vous en viviez un de grande ampleur si vous séjournez moins de trois mois sur le territoire. Cependant, il est important de vous tenir au courant des règles de sécurité élémentaires en cas de catastrophe naturelle. J’ai rédigé deux articles qui pourraient vous être utiles en cas d’urgence :  

Les animaux sauvages ne sont pas non plus à prendre la légère ! Si vous êtes un baroudeur confirmé, vous avez peut-être l’habitude de faire attention à ce genre de choses. Au Japon de nombreuses montagnes ou forêts sont le territoire des sangliers, des singes, mais aussi… des ours !! Hokkaidô en été est également connu pour ses taons et autres bêtes bourdonnantes. 

Si vous voyagez seul. e au Japon dans la nature, assurez-vous de suivre les prévisions météorologiques et d’observer les recommandations délivrées à l’office de tourisme ou par toute autorité sur place.

risques naturels quand on voyage au Japon


Rencontrer des gens au Japon

Maintenant que nous avons vu ensemble les questions de sécurité pour un voyage solo au Japon, il est temps de s’intéresser au côté rencontres !

Si le but de votre voyage est de rester seul. e, alors pas de soucis.

Entre les konbini et les magasins qui possèdent désormais des caisses solos, les restaurants qui permettent de manger seul, les hôtels dont le check-in se fait en borne automatique, les salles d’arcade où l’on peut jouer pendant des heures… sans compter le côté introverti des Japonais (surtout de Tôkyô) qui ne vous aborderont pas dans la file d’attente ou dans les transports en commun… 

Toutes ces caractéristiques font qu’il est très facile de profiter du Japon sans avoir à parler à qui que ce soit si vous n’en avez pas envie. Et au contraire, si vous avez envie de socialiser, les occasions ne manquent pas !

Quelles applications pour rencontrer des gens au Japon ?

Meet Up

Meet Up est une application qui existe également en France. Elle marche très bien au Japon pour rencontrer d’autres étrangers ou pour intégrer des groupes mixant Japonais et voyageurs. Je pense par exemple à 日本語 Japanese study group in Akihabara ou encore à Tokyo English Language International Meetup ! Il en existe dans plusieurs villes : Tôkyô, Kyôto, Ôsaka, etc. 

Bumble friends

Oui, Bumble est une application de rencontres. Vous pouvez choisir quel type de rencontres : amoureuse, amicale ou professionnelle.

Au Japon, l’application marche bien et il vous sera réellement possible de rencontrer d’autres jeunes femmes ou jeunes hommes japonais et étrangers dans un contexte purement amical. Si vous êtes une femme et que vous souhaitez vous construire un groupe exclusivement féminin, c’est tout à fait possible.

Groupes Facebook

Qui va encore sur Facebook en 2023 ? Les utilisateurs des Groupes bien sûr ! Il en existe plusieurs au Japon comme TEN (Tokyo Expat Network) réservé aux expatriés ou encore Le cercle des Français à Tokyo, Français du Japon, ou Tokyo Sayonara Sales (qui permet d’acheter ou de vendre du mobilier et autre)… Que vous soyez touriste, étudiant ou résident, vous devriez trouver votre bonheur et y faire des rencontres sympas.

En faisant quelques recherches par mots clés dans leurs archives, vous y trouverez sans doute des informations précieuses pour votre voyage.

Comment rencontrer des gens au Japon quand on voyage seul ?


Où aller pour faire des rencontres au Japon ?


Le Bonjour Tokyo

Le bar tenu par Julien Tirode, créateur du groupe Facebook « Japon de tous les jours », se situe au nord de Tôkyô. La population générale du bar est plutôt composée de gens jeunes, souvent étudiants, VIE ou visiteurs de passage. C’est un endroit sympathique que je conseille à ceux qui ont un petit coup de mou.


Le Rythm Café

Comme le Bonjour Tokyo, le Rythm café est un véritable « bar d’étrangers ». Celui-ci se trouve en plein cœur de Shibuya. Il est minuscule donc vous vous retrouverez probablement à boire dehors avec de parfaits inconnus. On y retrouve pas mal de résidents (là encore plutôt jeunes) et leurs amis japonais. Il est facile de commencer sa soirée là bas et de la finir dans les clubs qui ne sont qu’à deux pas.

Tokyo Comedy Bar

Le Tokyo Comedy Bar est un lieu de stand-up ouvert depuis peu (post Covid). Tous les soirs, vous pourrez voir des comédiens monter sur scène et proposer des shows variés en anglais ou en japonais. Soirées improvisation, soirées LGBTQ+, soirées Star Wars, D&D comedy, humour politique ou potache, humour noir… il y en a pour tous les goûts. C’est un endroit où vous croiserez aussi bien des Japonais parlant anglais que des résidents étrangers de longue date ou des touristes. La moyenne d’âge est plus haute que dans les deux premiers endroits dont je viens de parler (entre 30 et 50 ans). Parfait pour les voyageurs qui cherchent à découvrir les coulisses du Japon, prêts à échanger et à rire jusqu’à l’heure du dernier train.


Rencontrer des Japonais

Il n’est pas si compliqué de rencontrer des Japonais au Japon. Ceux-ci oseront plus facilement vous aborder dans un contexte festif, notamment lorsqu’ils auront bu (de l’alcool, pas du jus de pomme ? ). Il est même possible de passer une soirée improvisée avec une bande de salarymen et de se retrouver avec eux au karaoke à chanter jusqu’à l’aube. Mais ne vous attendez pas à ce qu’ils vous recontactent pour vous faire découvrir d’autres endroits ou pour vous présenter leurs amis. Ce genre de rencontres ne débouche généralement sur rien. Vous serez vite oublié.e.

Si vous recherchez des amitiés plus significatives, alors le meilleur moyen est bien évidemment de parler japonais !! C’est seulement ainsi que vous aurez accès aux endroits moins connus et à des discussions moins superficielles. Car, inutile de le répéter, mais les Japonais ne sont vraiment pas nombreux à parler anglais.

J’espère que cet article a répondu à toutes vos interrogations. Si vous avez d’autres conseils pour les voyageurs solos au Japon, je serai ravie d’étoffer l’article ?

N’oubliez pas, pour bénéficier d’une véritable autonomie et liberté d’esprit pendant votre séjour, étudiez les bases du japonais 

Vous aurez beau vous préparer au maximum, vous serez forcément déboussolé. e de vous retrouver dans un environnement à l’écriture et à la langue totalement différente de la vôtre et vous pourriez très vite ressentir de la solitude, même si vous êtes habitué à voyager seul. e.

Mes formations OBJECTIF JAPON et OBJECTIF JLPT4 ont justement été conçues dans ce but et elles ont déjà fait leurs preuves. 

Sur ce je vous dis à très vite !

Toutes les images de cet article sont réalisées avec Midjourney

Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *