Bien préparer son premier voyage au Japon afin d'en profiter à fond

Préparer son premier voyage au Japon : valise, budget, conseils


Quand on regarde la tendance des recherches internet de ce début 2023, on constate que les mots clés “voyage au Japon” ou “quand partir au Japon” ont fait un bond énorme.

Et oui, depuis la réouverture des frontières, tous ceux qui avaient mis de côté leur projet de premier voyage au Japon se retroussent les manches : cette fois c’est la bonne !

Mais préparer un voyage au bout du monde n’est pas de tout repos. 

Voici donc notre petit guide pour bien préparer un premier voyage au Japon. On y aborde les questions de VISA, de budget, de transports… et on vous donne plein de petits conseils pour profiter à fond du séjour.

Organiser son premier voyage au Japon : quand et comment ?

Quelle est la meilleure periode pour partir au Japon ?

Le Japon est un pays magnifique en toutes saisons. Cependant, il est utile de rappeler qu’en été les températures peuvent atteindre les 35/40°C et que le taux d’humidité rend la pratique des activités en extérieur assez fatigantes.  ?

Les saisons généralement recommandées pour visiter l’archipel sont : 

  •  ? Le printemps : entre mars et mai, les températures sont douces et le temps très beau. De plus vous pourrez profiter de la floraison des sakura (cerisiers).
  • ? L’automne : entre octobre et novembre, le pays bénéficie généralement d’un grand soleil et de températures tout à fait agréables. C’est la période où les arbres se parent de leurs couleurs flamboyantes. 

Venir visiter le Japon en hiver peut également être très intéressant. C’est une période moins touristique, mais qui possède pas mal d’atouts. Si vous aimez, les paysages enneigés, le nord de Honshû et Hokkaidô vous offriront des moments tout simplement inoubliables (marche sur lacs gelés, balades en raquettes, sports d’hiver, rencontre avec les baleines…).

les fleurs de sakura au printemps au Japon


Que voir au Japon lors d’un premier voyage ?

Quel est le meilleur itinéraire pour un premier voyage au Japon ? Les guides, agences de voyages et sites internet recommandent souvent le même parcours : 

Tôkyô ➡️ Kyôto ➡️ Nara ➡️ Hiroshima/Miyajima ➡️ Tôkyô

Ce trajet “classique” vous permet de visiter à la fois la capitale, mais également les beautés du Kansai, plus traditionnelles.

Il n’y a aucun mal à suivre cet itinéraire, cependant, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus. Si vous n’êtes pas fan des grandes villes, vous pouvez par exemple tout à fait faire l’impasse sur Tôkyô et profiter du temps gagné pour découvrir des régions moins connues du Japon.

Voici quelques suggestions d’endroits à découvrir en fonction de vos centres d’intérêts :

? Amoureux de la nature : Shiretoko, Yoshino-Kumano, Mont Aso

?️ Fans de Citytrip : Tôkyô, Ôsaka, Kôbe

? Sportifs invétérés : Shimanami kaidô, Nagano, Mont Fuji

? Histoire et Culture : Kyôto, Kanazawa, Naoshima

Préparer son premier voyage au Japon : valise, budget, conseils pratiques,etc

Quel visa pour partir au Japon ?

Pour un séjour de moins de 3 mois (90 jours), aucune demande de VISA n’est nécessaire pour les ressortissants Français, Belges, Canadiens ou Suisses. 

Si votre but est de partir directement pour 6 mois ou 1 an, alors il faudra vous renseigner auprès de l’ambassade du Japon en France et trouver le VISA qui vous correspond le mieux (visa étudiant, vacances-travail, etc). Pour un premier voyage au Japon, c’est un gros challenge ! Si c’est votre objectif, je vous conseille vraiment d’apprendre les bases du japonais avant de partir.


? C’est ce qu’ont fait certains de mes anciens élèves, j’ai partagé leurs témoignages avec vous sur YouTube !

Que mettre dans sa valise quand on part au Japon ?

Première question : valise ou sac à dos ??

Si vous voulez rester mobiles, que vous prévoyez de faire de nombreux trajets en transports en commun et voyagez en mode “aventure”, le sac à dos peut être une vraie bonne idée. En revanche si vous vous déplacez en voiture ou que vous pensez rester plusieurs jours d’affilée dans une même ville ou dans un même logement, alors privilégiez la valise.

valise ou sac à dos pour partir au Japon ?


Quels indispensables apporter au Japon ? ?️

Faites votre valise en fonction de la saison à laquelle vous partez. Je vous conseille tout de même quelques indispensables (je passe sur les documents essentiels comme votre passeport bien sûr…).

  • Une paire de lunettes de soleil (il fait souvent très beau au Japon). 
  • Un adaptateur pour pouvoir charger téléphone, tablette, ordinateur…les prises ne sont pas les mêmes qu’en France !
  • Vos prescriptions médicales personnelles. Les médicaments ne sont pas les mêmes au Japon. Les antidouleurs sont moins forts et les médicaments pour les allergies peuvent différer (entre autres).
  • Du déodorant et du dentifrice (là encore, les marques diffèrent énormément au Japon et sont peu adaptées. Les dentifrices n’ont par exemple pas les mêmes proportions de fluor).
  • Si vous êtes réglée : pensez à votre pilule (extrêmement chère au Japon et difficile à se procurer), mais également à vos tampons si vous en utilisez (très rares sur place).
  • Des vêtements en quantité suffisante. Ne pensez pas que vous pourrez forcément acheter sur place. Les morphologies japonaises diffèrent grandement des morphologies européennes et il vous sera peut-être difficile de trouver un pantalon, une veste ou même des chaussures (pour les personnes aux grands pieds) sur place.

Les applications à télécharger pour préparer son voyage au Japon

Autrefois, les explorateurs qui partaient au bout du monde avaient avec eux une boussole et un vieux plan poussiéreux récupéré dans une sombre bibliothèque… Aujourd’hui nous avons internet, et ça facilite bien la vie !

Je vous conseille de télécharger ces quelques applications qui vous seront bien utiles lors de votre voyage au Japon :

? Google Maps : c’est pour moi l’indispensable pour se déplacer au Japon. Comme les trains et les bus sont très ponctuels, Google Maps est capable de vous donner un itinéraire vraiment fiable (en vous indiquant les numéros de quais, les bonnes sorties, etc.). Vous pourrez le suivre dans le métro tokyoïte par exemple, mais aussi pour voyager de ville en ville.

?️ Google Traduction : on reste dans du basique. Google Traduction et sa fonction appareil photo pourrait bien vous sauver la vie face à un menu de restaurant écrit tout en japonais. On reste sur de la traduction approximative, mais qu’il est toujours bon de l’avoir sous la main en renfort.

? Line : Line est l’application préférée des Japonais pour échanger. Si vous voulez vous faire des amis, je vous conseille donc de la télécharger. Certaines marques et magasins l’utilisent aussi. Vous pourrez parfois obtenir des réductions sur des produits en acceptant de rajouter le compte Line de l’entreprise à votre liste d’amis. 

? Yurekuru : J’en parlais dans mon article “que faire en cas de séisme au Japon”, Yurekuru est une application qui vous prévient d’un tremblement de terre imminent. Je vous suggère donc de l’installer, mais également de relire ce fameux article avant de partir.

Premier voyage au Japon : quel budget ?

En 2023, on peut compter entre 3000€ (voyage à bas budget) et 6000€ (voyage avec logements en ryokan, multiples activités…) pour un voyage de deux semaines au Japon. Cette estimation dépend bien sûr du type de logement que vous choisirez ainsi que des activités que vous voudrez faire sur place. 

Pour faire votre estimation, pensez à inclure les coûts de votre billet d’avion aller-retour, mais aussi les trajets entre les différentes villes ou régions que vous voulez découvrir.

La bonne nouvelle c’est que la nourriture n’est pas très chère et que les pourboires n’existent pas au Japon !

Comment payer au Japon ?

Le Japon est encore aujourd’hui un pays où l’on paye principalement en liquide. Vous pouvez retirer au distributeur automatique de tout bon konbini, mais attention à la commission ! Si vous n’avez pas d’option de paiement international, mieux vaut retirer une grosse somme d’un coup (50000 yen ou 80000 yen par exemple). Vous avez peu de risque de vous les faire voler. ?

Depuis quelque temps, de plus en plus de commerces s’équipent d’appareils permettant de payer avec son téléphone par l’intermédiaire de Paypay et autres applications du même style. Vous pouvez aussi parfois payer directement avec l’argent mis sur votre carte de transport ! Et en parlant de transport…

Se déplacer au Japon : voiture, métro, bus, le JR Pass, etc.

Les transports en commun 

J’ai écrit un article sur les transports au Japon très complet. Je vous y détaille tout ce qu’il faut savoir sur le JR Pass, sur le bus (à Tôkyô comme à Kyôto), mais aussi sur les cartes “PASMO” qui sont un équivalent amélioré des cartes de transport parisiennes.

Je voudrais juste ajouter ici que les transports en commun sont assez chers au Japon. Il est donc important de ne pas les négliger lorsque vous estimerez votre budget voyage total.

les bus et transports au Japon

Louer une voiture au Japon

Pas question de débarquer la fleur au fusil dans un magasin de location et de demander une voiture, désolée ! 

Pour pouvoir conduire au Japon, les Français résidants moins d’un an au Japon (date du visa d’entrée faisant foi) peuvent conduire avec leur permis français accompagné d’une traduction certifiée. 

J’insiste sur ce point : le permis de conduire international ne fonctionne pas, c’est la traduction de votre permis ou rien ! ?

Vous pouvez le faire sur place, mais cela peut prendre jusqu’à 5 ou 6 heures, je ne vous le conseille donc pas si votre voyage ne dure que deux semaines. En revanche, si vous êtes là pour un plus long séjour, cela peut vraiment valoir le coup. En voiture vous pourrez en effet découvrir des endroits moins accessibles du pays comme l’île de Shikoku ou les régions plus sauvages d’Hokkaidô.

En plus, la location de voiture au Japon n’est vraiment pas chère et extrêmement flexible.



J’espère que cet article a répondu à toutes vos interrogations sur la préparation d’un premier voyage au Japon. Si vous avez d’autres questions spécifiques, n’hésitez pas à les poser en commentaire, je serai ravie d’étoffer l’article. ?

Mon dernier conseil est celui-ci : pour bénéficier d’une véritable autonomie et liberté d’esprit pendant votre séjour, étudiez les bases du japonais

Vous aurez beau vous préparer au maximum, vous serez forcément déboussolé.e de vous retrouver dans un environnement à l’écriture et à la langue totalement différente de la vôtre. 

Bien sûr, il est toujours possible de faire appel à une agence de voyages et/ou de vous laisser guider. Mais si vous préférez pouvoir improviser, faire des rencontres inattendues, vous donner une chance de vivre des expériences hors des sentiers battus, alors un niveau de japonais minimum pourra faire une grosse différence au cours de votre voyage.

Mes formations OBJECTIF JAPON et OBJECTIF JLPT4 ont justement été conçues dans ce but et elles ont déjà fait leurs preuves. 

Sur ce je vous dis à très vite !






Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

4 commentaires

  • Avatar

    Anne Feugereux

    Un grand merci pour cet article qui va beaucoup m’aider à me préparer en plus des cours qui sont vraiment géniaux (objectif Japon).
    🙏🪷🌸
    Anne (sushimaki28)

  • Avatar

    DUMOULIN

    おはよう ,

    Génial ,
    le Graal ça n’ai pas seulement un vase,
    il peut se présenter sous plusieurs formes et un voyage au japon en est une.
    Alors cet article est fort à propos.

    Bonne journée.

    ドミニツク (dominique).

  • Avatar

    Shumai

    J’ai beaucoup aimé les conseils sur Yurekuru, je ne savais pas qu’il existait une telle application. Et l’indication sur le budget donne déjà le ton, cela demande une bonne planification avant d’y aller pour les bourses modestes. Maintenant, un voyage est très bien pour ouvrir l’appétit, mais si cela nous plaît et que l’on souhaite s’installer au Japon pour des périodes longues comme un an ou deux, est-il possible d’obtenir un visa de travail en tant que nomade digital ou en travaillant pour une entreprise française à distance ? Si non, quelles autres options sont intéressantes ?

    Je pose cette question car votre article m’a vraiment inspiré à envisager une expérience plus prolongée au Japon. Je me demande simplement quelles sont les options disponibles pour ceux qui souhaitent s’installer de manière plus permanente. Merci pour votre insight !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *