Menu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
les commerces en japonais

20 noms de commerces en japonais à retenir

On n’y pense pas forcément lorsque l’on commence l’apprentissage de la langue, mais connaitre les noms de commerces en japonais est très, très utile ! Surtout si l’on prévoit de faire un voyage au Japon.

Même sans cela, savoir comment dire « supermarché » ou « pharmacie » en japonais est important, et ce pour plusieurs raisons.

Premièrement, vous aurez certainement besoin de produits de première nécessité comme de nourriture ou de pansements durant votre séjour. (À moins que vous ne soyez un alien/vampire immortel ?)

Deuxièmement, il est facile de donner des indications de chemin à quelqu’un en lui disant “tournez à droite après le supermarché puis allez tout droit jusqu’à l’hôtel X”. C’est peut-être même vous qui vous retrouverez à le dire à un chauffeur de taxi ! (Croyez-en mon expérience dans un taxi à Kyôto.)

Sans plus tarder, voici donc une petite liste des noms de commerces en japonais à retenir pour votre voyage et des informations pratiques qui concernent les commerces japonais !

Ma liste des noms de commerces en japonais 

  • Centre commercial : デパート (depāto)
  • Supermarché : スーパー (sûpâ)
  • Superette : コンビニ (konbini)
  • Librairie : 本屋 (hon’ya)
  • Boulangerie :  パン屋 (pan’ya)
  • Fleuriste : 花屋 (hanaya)
  • Poissonnerie : 魚屋 (sakanaya)
  • Boucherie : 肉屋 (nikuya)
  • Primeur (fruits et légumes) :  八百屋 (yaoya)
  • Magasin d’alcool :  酒屋 (sakaya)
  • Magasin de chaussures : 靴屋 (kutsuya)
  • Magasin de meubles : 家具屋 (kaguya)
  • Magasin de jouets : おもちゃ屋 (omochaya)
  • Animalerie : ペットショップ (petto shoppu)
  • Pharmacie : 薬局 (yakkyoku)
  • Salon de beauté : 美容院 (biyôin)
  • Restaurant : レストラン (resutoran)
  • Bar : バー (bâ)
  • Bar-restaurant : 居酒屋 (izakaya)
  • Cinéma :  映画館 (eigakan)


une librairie japonaise
©Steen


À savoir sur les commerces au Japon

Si vous vivez en France, vous avez sans doute l’habitude des commerces fermant à 19h (ou peut être 22h à Paris), mais aussi le dimanche.
Sachez qu’au Japon cette notion de “dimanche” n’existe pas. Rassurez-vous il y a bien sept jours de la semaine au Japon ?​ Je veux juste dire que tout est ouvert le dimanche là-bas, et aux mêmes horaires que le reste de la semaine !

D’ailleurs en parlant d’horaires, méfiez-vous : beaucoup d’endroits ouvrent tard et ferment tard, en tout cas dans les grandes villes. Pas la peine de vous lever à 5h du matin en espérant visiter de nombreux endroits avant midi. Les musées, les grands magasins, les parcs et autres n’ouvrent généralement pas avant 9h30, voire 10h. Il n’y a que les temples et sanctuaires qui ouvrent très tôt le matin.

Les bureaux de poste, les services administratifs de type “mairie” et les banques échappent cependant à cette règle ; ils ont des horaires d’ouvertures très courts et sont généralement fermés tout le week-end. C’est d’ailleurs ce qui oblige les Japonais à poser des jours de congés pour s’occuper de leurs papiers importants.

Attention en revanche aux jours fériés et notamment à la redoutable Golden Week de mai, car à ces périodes, tout est fermé !

Les shôtengai : regroupement de commerces japonais

Impossible de parler des commerces au Japon sans parler des shôtengai. « Shôtengai » (商店街) est un terme japonais qui se traduit par « rue commerçante » en français. C’est un concept qui fait référence à des zones commerciales locales, souvent situées dans les quartiers résidentiels ou près des gares, et qui sont caractérisées par la présence de petits commerces indépendants tels que des boutiques, des restaurants, des épiceries, et d’autres entreprises de services.

les shotengai au Japon
©Dandy1022

Les shôtengai sont des endroits populaires au Japon car ils offrent une grande variété de produits et de services, ainsi qu’une ambiance chaleureuse et conviviale. C’est une sorte d’alternative aux immenses centres commerciaux, beaucoup plus “locale”, où tous les commerçants se connaissent. Le shôtengai est donc un élément important de la vie communautaire au Japon.

Seriez-vous intéressés par un article dédié aux shôtengai ? Avec une liste des plus sympas à visiter à Tôkyô, Kyôto et Ôsaka par exemple ?  

Faites-le moi savoir dans les commentaires !

Je vous ai aussi préparé une petite vidéo YouTube avec un quiz sur les noms de commerces en japonais ! Sans doute le meilleur moyen de tester vos connaissances en la matière ou de réviser les termes que vous venez d’apprendre ?​

Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

3 commentaires

    • Avatar

      MIYOUNE

      merci pour ce memo et l’article.
      Oui je pars 3 semaines et je suis très intéressée par les shôtengai de Kyoto, Tokyo, Fukuoka, Osaka, Kumamoto, Nagoya si vous connaissez…
      Vos apports sont toujours intéressants.
      Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *