fbpx
Dire je t'aime en japonais

Comment dire je t’aime en japonais ?

L’amour est un aspect primordial dans notre vie. En Occident, l’exprimer est encouragé ; surtout en période de Saint-Valentin où l’on nous incite à dépenser des milliers pour prouver que l’on aime réellement notre partenaire. Mais qu’en est-il au pays du Soleil Levant ? Comment dire je t’aime en japonais ?

Comment dit-on je t’aime en japonais ?

Suki, le plus courant pour dire je t’aime en japonais

Suki (好き、すき) est sûrement l’un des mots les plus utilisés pour exprimer nos sentiments. Attention cependant : on l’emploie également pour désigner nos goûts et pour l’amitié. Pour la construction de l’expression, il faut utiliser la particule ga devant suki.

Nom de la personne + ga + suki + da.

_が好きだ。 (_がすきだ。)

Bien sûr, vous pouvez juste dire suki da ou suki ou mettre kimi (君、きみ) devant le ga, pour exprimer le pronom personnel “tu” de façon familière, ce que vous entendrez souvent dans les anime. Pour une forme plus polie, changez le da (だ) par desu (です).

Daisuki, pour dire je t’aime beaucoup en japonais

comment dire je t'aime en japonais

Daisuki (大好き、だいすき) se traduirait par “beaucoup aimer”, “adorer”. Comme pour suki, il a la même construction grammaticale.

N + ga + daisuki + da.

_が大好きだ。(_がだいすきだ。)

Aishiteru, pour dire je t’aime en japonais sans équivoque

Aishiteru (愛してる、あいしてる) est à réserver à la personne qui a volé votre cœur (au sens figuré, évidemment). Le kanji ai (愛、あい) exprime l’amour, le vrai. C’est celui-ci qu’on utilisera dans un couple. Pour renforcer sa signification, il est possible d’ajouter la particule yo (よ) à la fin.

On l’emploie souvent lors d’une confession amoureuse, mais on ne le répétera pas sans cesse et encore moins en le criant sous tous les toits. Lisez ce qui suit pour comprendre pourquoi.

Petite note : koi (恋、こい) signifie également « amour », mais celui-ci est plutôt le sentiment en début de relation car il symbolise la passion.

Ai s’utilise sur la durée et ren’ai (恋愛、れんあい) est une combinaison de koi et ai : il indique la transition entre ces deux types d’amour. 恋愛 désigne également les relations amoureuses au sens large.

Je t’aime en japonais, des gestes et des attentions plutôt que des mots

Il est plutôt rare qu’un(e) Japonais(e) vous dise “je t’aime” de vive voix. Loin des clichés des manga ou des drama, où l’on renchérit pour montrer son amour, le peuple nippon se montre plutôt réservé à cet égard.

Vous connaissez ces interminables répliques : “Je t’aime.”, “Non, moi, je t’aime plus fort que toi.” ? Eh bien, oubliez cela si vous sortez avec un autochtone. Ne soyez donc pas choqué(e) si votre chéri(e) ne vous répond pas ou rétorque un petit “merci” timide.

De même, en famille, les parents n’expriment pas cet amour directement à leurs enfants de manière orale. Au Japon, lorsqu’on aime quelqu’un, on le prouve à travers nos gestes. C’est vrai que c’est déstabilisant, à tel point que certaines personnes ont affirmé que les Japonais ne pouvaient pas éprouver un sentiment comme l’amour… Ce qui est faux, bien sûr.

Certains natifs pensent que le fait de répéter trop de fois l’expression “je t’aime” perdrait vraiment de son sens et de sa préciosité. Peut-être que c’est une raison qui nous fera mieux comprendre leur vision de l’amour ?

Comment se passe la Saint-Valentin au Japon ?

Le 14 février : des chocolats pour dire je t’aime en japonais

La Saint-Valentin au Japon se passe de manière très romantique et c’est la seule occasion où les couples peuvent se déclarer leurs sentiments à longueur de journée. Non, je plaisante : la fête des amoureux est malheureusement tout aussi commerciale qu’en Occident, avec des cœurs partout. 

Par contre, le 14 février a ses petites particularités sur le territoire. En effet, il est de coutume que les filles offrent des chocolats aux garçons ce jour-là. Il en existe deux types :

  • le honmei choco (本命チョコ、ほんめいちょこ) ne s’offre qu’aux hommes qui leur sont chers. D’ailleurs, on peut traduire le terme par “chocolat du favori”. Pour renforcer l’image mielleuse, ces sucreries sont offertes dans une boîte en forme de cœur ;
  • le giri choco (義理チョコ、ぎりちょこ) est quant à lui offert par politesse aux collègues, plutôt que par réelle envie. Ce nom explicite bien le concept : “chocolat d’obligation”. C’est une pratique qui commence à baisser, car la jeune génération souhaite réellement se défaire des obligations sociales qu’impose le monde du travail.

Pour les plus timides, c’est un bon moyen de déclarer sa flamme. En général, cela évite d’être embarrassé, même s’il faudra qu’elles trouvent le courage de donner la boîte.

Pour celles qui n’ont pas d’amoureux et considèrent les amies comme tout aussi importantes, il y a les tomo choco (友チョコ、ともちょこ). Ces chocolats de l’amitié sont très populaires au collège et au lycée.

Il existe également une tendance de nos jours : les jibun choco (自分チョコ、じぶんちょこ). En majorité, ce sont des célibataires qui se les offrent ; jibun signifiant « soi-même ». Est-ce pour se faire plaisir en affirmant fièrement son statut ou tout simplement noyer son chagrin ?

Le White Day : le 14 mars

Un mois après la Saint-Valentin, les hommes offrent à leur tour ces sucreries aux femmes qui leur ont donné des chocolats. Lors du White Day, il est plutôt bien vu d’acheter des produits plus chers que la valeur de ceux que l’on a reçus pour la Saint-Valentin.

Vous savez maintenant comment dire je t’aime en japonais ! Rien de bien compliqué, si ce n’est qu’il faut faire attention au moment où on l’exprime. Si vous pensiez que la Saint-Valentin n’était qu’un coup de marketing en Occident, vous avez dû être surpris de voir comment ça se passe du côté nippon ! Et vous, dites-vous souvent « je t’aime » à votre moitié ?

Article écrit par Leïla Casarin

Partager l'article :
 
 
   

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *