fbpx
petite fille japonaise jouant avec ses jouets.

Les jouets populaires japonais : traditionnels et modernes

Quels sont les jouets populaires au Japon ? Peut-être vous êtes-vous déjà posé la question ? Si en France nous avons l’habitude de trouver en rayon des poupées Barbie, des Lego ou des Kapla, je pense que vous pourriez être surpris par les jeux préférés des petits Japonais.

J’avais aussi envie de partager avec vous quelques jouets japonais traditionnels populaires et qui sont encore souvent offerts en cadeau ou utilisés comme décoration au Japon.

J’ai choisi de vous présenter ici exclusivement des jouets ou des jeux physiques, on va donc de laisser côté les jeux de type “chat” ou le très célèbre “janken” (じゃん拳), équivalent de notre pierre-feuille-ciseaux même si c’est un jeu japonais populaire, auprès des enfants comme des adultes.

Quels sont les jouets japonais traditionnels les plus courants ? 

Jouets en bois, balles en tissus, jeux de plateau… il existe de nombreux types de jouets japonais anciens emblématiques au Japon. En voici une petite liste.

Kendama (けん玉 )
Le kendama est un jouet d’adresse japonais en bois qui ressemble à un bilboquet. Il est composé d’un « ken » (poignée) et d’un « tama » (balle), reliés par une corde. Le but du jeu est de réaliser des figures en jonglant avec la balle, en la faisant passer d’une partie creuse à l’autre et en la frappant avec la pointe située au sommet du manche, le tout de manière créative. 

le kendama est un jouet traditionnel japonais très populaire.




Temari (手まり)
Ces balles de tissu parées de motifs géométriques et originaires de Chine font la fierté des artisans japonais. Le temari était à l’origine fabriqué à partir de chutes de soie et servait à jouer en intérieur avec ses mains et ses coudes. Ces boules colorées sont restées un symbole de l’enfance, de la féminité et de la chance. Elles sont toujours appréciées par les collectionneurs et les artistes. On les retrouve également brodées sur certains tissus traditionnels japonais




Beigoma (ベー独楽)
Vous connaissez les Beyblade ? Voici leur ancêtre, la toupie japonaise beigoma. Ce jouet japonais traditionnel fait environ 3 cm de diamètre et se pare de dessins ou de kanji. Lorsqu’il est correctement lancé, le beigoma émet un bourdonnement caractéristique. Autrefois il était utilisé dans des combats de toupies, menés par les enfants, mais aussi par les adultes (lors de jeux d’argent).
Il existe de multiples sortes de toupies au Japon. Les kyôkoma (京こま) par exemple sont des toupies de Kyôto et qui ont la particularité d’être composées de bambou et de tissu (plutôt que de bois).


Hanafuda (花札)
Le hanafuda ou “jeu des fleurs” est un jeu de cartes traditionnel japonais populaire. Il est composé de 48 cartes réparties en 12 mois du calendrier japonais, ces mois formant alors des “familles” de cartes. Les 4 cartes d’un même mois comportent en effet un thème commun et des symboles issus de la nature japonaise (lune, grue, cerf, cerisier, saule…).

Jeu de hanafuda, très célèbre au JApon
© Marcus Richert


Fukuwarai (福笑い)
On pourrait comparer le fukuwarai à l’épinglage de la queue sur l’âne, si vous connaissez ? Fukuwarai signifie littéralement « le rire de la chance ». C’est un divertissement populaire du Nouvel An japonais qui se joue avec un visage vide, des yeux, une bouche et un nez, tous découpés dans du papier.

L’objectif pour le joueur est de placer des découpes d’yeux, de nez et de bouche sur le contour du visage, en ayant les yeux bandés. Le visage généralement représenté est celui d’Otafuku (un personnage féminin comique populaire du pays). 

Jouer au fukuwarai est considéré comme un porte-bonheur et une manière amusante de commencer la nouvelle année.

ancienne illustration du jeu de fukuwarai




Menko (めんこ)
Le Menko est un jeu d’enfants aux règles simples. Les joueurs placent leurs cartes sur le sol et essaient à tour de rôle de retourner les cartes des autres joueurs en leur lançant une autre carte dessus (un peu comme avec les Pogs ?). Parfois c’est l’impact de la carte qui permettra de retourner la carte adverse, parfois le courant d’air provoqué par l’action. Ce jeu était populaire parmi les enfants au Japon jusqu’au milieu des années 1980 !

jouer au menko c'est comme jouer aux pogs ?
© Nesnad


Daruma otoshi (だるま落とし)
Ce jouet en bois japonais est un classique ! Au début du jeu, plusieurs blocs de bois de même taille, mais de poids différents sont empilés les uns sur les autres pour former une tour. Au sommet se trouve un bloc formant la tête du Daruma. Vous disposez d’un marteau en bois et avec celui-ci il vous faudra faire tomber les blocs composant le “corps” du Daruma sans faire tomber sa tête.


Quels sont les jouets populaires japonais modernes ?

Jouets et peluches ne sont pas perçus de la même manière au Japon qu’en France. Si vous avez déjà voyagé dans le pays, vous l’avez peut-être remarqué : on peut trouver dans le métro, au parc d’attractions ou encore au restaurant des personnes adultes, hommes comme femmes, se baladant avec une peluche. Tout ce qui est “mignon” fait partie du quotidien au Japon, même de celui des grands.
Tout en gardant cela en tête, j’ai essayé de vous parler ici de jouets destinés aux enfants japonais. 

Gachapon (ガチャポン) 
Aussi nommés gacha-gacha (ガチャガチャ), ces distributeurs de jouets en capsules sont extrêmement populaires. On pourrait même dire qu’ils représentent un pan de la culture japonaise. On en trouve partout, depuis l’aéroport jusque aux entrées de restaurant, dans des boutiques spécialisées… en glissant quelques pièces dans une machine, on obtient une surprise enfermée dans une boule. Chaque machine contient une série d’objets à collectionner. On est donc tentés de jouer jusqu’à l’obtention de toute la collection d’objets, ou de celui dont on avait le plus envie.

les gatchapon sont présents partout au Japon



Tamagotchi (たまごっち)
A-t-on encore besoin de présenter le célèbre animal de compagnie virtuel japonais ? Créé dans les années 1990 par Bandai, ce jouet a gagné rapidement en popularité pour finalement devenir une icône culturelle. Il permet de nourrir, de jouer avec ou encore de nettoyer de petites bêtes virtuelles pour assurer leur survie et leur bonheur. 

divers modèles de tamagochi




Rika chan (リカちゃん)
Ici Barbie n’a pas la cote ; le jouet préféré des petites Japonaises c’est Rika chan ! Et je ne la compare pas à la poupée blonde américaine pour rien. Rika chan possède son propre dessin animé et ses jeux vidéo. Le prototype de cette poupée aurait été inspiré par le travail de la mangaka Miyako Mari et représente la “jeune fille idéale”. Tout un programme.


Tomica (トミカ)
Parmi les jouets les plus connus au Japon, ces petites voitures sont un classique absolu. Le concept ? Créer un « jouet suffisamment petit pour tenir dans la main d’un enfant ». La marque Tomica se renouvelle continuellement avec la sortie d’un nouveau modèle chaque mois ! Et bien sûr, la marque propose de nombreux compléments à leurs voitures, comme “Tomica Town” ou “Tomica World”.

Plarail (プラレール博)
Plarail est une série de jouets ferroviaires qui a vu le jour il y a plus de 50 ans. Les enfants peuvent relier les rails et ajouter des éléments de décor comme ils le souhaitent, puis faire rouler les trains dessus. Pas étonnant que PLARAIL soit un jouet japonais populaire :

Les enfants voient des trains absolument partout ! En grandissant à la campagne comme à Tôkyô, il est impossible de ne pas croiser une voie de chemin de fer et les wagons qui s’y déplacent aux mêmes heures chaque jour. Toujours propres et à l’heure, les trains, les gares et leur personnel sont admirés par les petits comme par les grands.

Otamaton (オタマトーン)
Instrument ou jouet japonais ? L’otamaton (traduit « otamatone » en France) est un peu les deux. Comme le tamagotchi, l’otamaton est devenu temporairement très populaire en Occident. Cet instrument électronique possède la forme d’une note de musique au design kawaii. Il en existe désormais de très nombreuses variantes, capables de proposer différents “modes” musicaux.


Cartes Pokémon (ポケモンカード)
Les cartes Pokémon ont été inventées en 1996 ! Longtemps oubliées en occident, elles n’ont cependant jamais vraiment été démodées au Japon. Il existe de multiples tournois de cartes Pokémon dans le monde et la valeur de certaines de ces cartes peut atteindre le million.

cartes pokemon su les murs de Yokohama
© Steen



Flying Ball (フライングボール)
Cette “boule volante” faisait le buzz sur TikTok en 2022 et est au top 1 des meilleures ventes de jouets d’Amazon Japon (en 2023). Cette sphère lumineuse existe en plusieurs modèles. Elle se maintient quelque temps dans les airs grâce à un petit système d’hélice, ce qui permet de la faire “voler” et de jouer avec comme si vous jouiez au frisbee. Vous êtes curieux ? Vous pourrez trouver facilement les très nombreuses vidéos de tests effectués par des adultes ou des enfants avec cette boule.

flying ball est un jouet populaire au japon
© 2023, FUN STUDIO


LA marque de jouets japonais : Takara Tomy

Nommez-moi n’importe quel jouet japonais parmi les plus populaires, il y a de forte chance que celui-ci soit de la marque Takara Tomy. Elle est née lors de la fusion de deux compagnies rivales « Takara » et « Tomy » en 2006. Depuis, elle produit et/ou vend une grande variété de marques de jouets et de jeux sous licence, telle que Thomas & Friends, Disney, Astro Boy, Pokémon, Beyblade, Duel Masters, Naruto, The Game of Life (également connu sous le nom de Jinsei Game), Rockman (alias Mega Man), Wedding Peach, Mermaid Melody Pichi Pichi Pitch, My Hero Academia, Cardcaptor Sakura, Cardcaptor Sakura : Clear Card, Slayers, Revolutionary Girl Utena, Kirarin Revolution, Sugarbunnies et Animal Crossing. Eh oui, rien que cela !

Où acheter des jouets japonais ?

Directement au Japon, vous pourrez trouver des jouets japonais anciens dans des boutiques comme Mandarake ou au Book Off. Pour des jouets plus modernes, direction le Yodobashi, le Pokemon Center ou encore Kiddy Land.
Si vous cherchez une boutique de jouets japonais en France, alors je vous conseille de vous tourner plutôt sur l’achat de jouets japonais en ligne, car je ne connais pas de boutique physique personnellement. 

Cependant, si vous en connaissez, vous pouvez en parler dans les commentaires, n’hésitez surtout pas !

Si vous voulez un article consacré aux jeux vidéo japonais (Mario, Zelda, Pokemon, Animal Crossing…), qui entrent pour moi dans une catégorie à part, n’hésitez pas à me le faire également savoir dans les commentaires ! Ces jeux sont très présents dans le quotidien des Japonais et méritent tout à fait qu’on s’y attarde. Il en va de même pour les jeux de stratégie comme le jeu de Go ou le Shogi, qui sont moins des jouets et plus des jeux de stratégie.

Si c’est plutôt l’aspect traditionnel des jouets qui vous intéresse, alors je vous conseille nos autres articles de la catégorie culture japonaise.

Image de couverture réalisée avec Midjourney

Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *