Kimono Japon

7 mots japonais qu’on utilise en français sans en connaître la (réelle) signification

Dès qu’on s’intéresse de plus près au japonais, on se rend compte à quel point on utilise fréquemment des mots nippons en français sans même en être conscient. Il est toujours amusant bien qu’un peu irritant d’entendre nos compatriotes les prononcer à leur sauce, sans rien savoir de leurs origines.

Je me suis d’ailleurs battue avec ma prof d’Histoire pendant mes trois années de lycée pour lui faire comprendre qu’on ne disait pas OZaka ni NagaZaki car il n’y a pas de Z dans ces mots en japonais.

L’avantage de connaître la règle des tenten c’est qu’on prononce les mots correctement 😉

Dans cet article, j’ai sélectionné 7 mots que vous utilisez sans doute quotidiennement, mais dont vous ne savez peut-être pas ce qu’ils veulent réellement dire. C’est parti !

1) Karaoké

Passe-temps très apprécié au Japon, le karaoké se pratique seul(e) ou entre ami(e)s. Contrairement à chez nous où les soirées karaoké se font en général dans un bar en chantant devant le public présent, chez nos amis Japonais vous pouvez louer à l’heure un box privé équipé d’une télé, de micros et d’enceintes. Étant à l’abri des regards indiscrets, on peut ainsi se lâcher sans pudeur. Ainsi, si vous aimez le death metal comme Retsuko, vous apprécierez sûrement les karaoké nippons 😉

Mais quelle est l’étymologie de ce mot ?

Il s’agit de la contraction de deux termes :

空 (から) (kara) qui veut dire « vide »

オーケストレーション (ôkesutorêshon) qui est la katakanisation du mot « orchestration »

Autrement dit, orchestration vide. Cela signifie que le chanteur n’a pas besoin qu’un orchestre soit présent pour chanter.

La prochaine fois que vous serez invité à une soirée karaoké, vous pourrez vous vanter de connaître l’origine de ce mot nippon. C’est toujours stylé 😉

2) Tamagotchi

J’avais évoqué ce terme dans mon article sur Noeunoeuf, mais pour ceux qui ne l’ont pas lu, je vous le réexplique aujourd’hui 😉

Déjà, qu’est-ce qu’un Tamagotchi ?

Si vous avez grandi dans les années 90, vous n’avez pas pu passer à côté de ce phénomène qui s’est emparé des cours de récré. Il s’agit d’un jeu électronique qui consiste à simuler l’éducation d’un petit animal mignon en le nourrissant, le lavant, le faisant jouer, et bien sûr en ramassant ses crottes.

Décliné par la suite en nombreux produits dérivés, la mode revient au grand galop puisqu’en août 2019, Bandai va sortir une nouvelle génération de Tamagotchi (pré-commandes disponibles ici).

Savez-vous ce que veut réellement dire le mot Tamagotchi ?

C’est un jeu de mots entre ces deux termes :

卵 (たまご) (tamago) qui veut dire « œuf » en japonais

ウオッチ (uocchi) qui est la katakanisation du mot anglais « watch », c’est-à-dire une montre

Je pensais que cela venait du mot 友達 (ともだち) (tomodachi) qui veut dire “ami”, mais un adorable lecteur m’a fait remarquer qu’il s’agit en réalité du mot “watch”. Merci beaucoup Christophe !

Les adorables Tamagotchi sont donc des œufs-montres, même s’ils ne donnent pas forcément l’heure… Je trouve que le terme œuf-ami leur correspondrait mieux, pas vrai ? 😊

3) Kimono

Photo de Maiko à Kyôto

Qui n’a jamais entendu parler des somptueux kimono japonais ? Ils font rêver plus d’un étranger, notamment quand on a la chance de croiser une Geisha ou une Maiko en porter un, au détour d’une ruelle de Kyôto.

(Pour rappel, les Geisha ne sont pas des prostituées 😉 )

Lorsque je fais cours avec mes élèves, nous finissons un jour par tomber sur ce mot en kanji… et là c’est le drame ! Le mythe est brisé, les fantasmes d’élégance japonaise tombent à l’eau.

Pourquoi ?

Car en réalité, le mot kimono est formé de ces deux idéogrammes : 着物.

着 (き) (ki), qui vient du verbe 着る (きる) (kiru) qu’on utilise pour dire que l’on porte un vêtement

物 (もの) (mono), qui veut dire « une chose »

Eh oui, je suis désolée de briser vos rêves, mais les kimono ne sont rien de plus que des « choses à porter ». Un peu moins classe que ce que vous imaginiez, n’est-ce pas ? 😉

4) Otaku

Si vous aimez la pop-culture nippone, c’est un mot que vous avez forcément croisé au moins une fois dans votre vie. Mais bien peu de gens savent réellement ce qu’il veut dire.

Pour ceux qui vivent dans une cave sans connexion internet (comment êtes-vous arrivés là ?!), voici une brève définition du mot otaku tel que nous l’entendons en Occident :

Terme désignant une personne qui consacre une grande partie de son temps à une activité d’intérieur, notamment les manga/anime. Mais on peut également être otaku des films, de la cuisine, du dessin, ou de toute autre activité qui devient une réelle passion obsession.

D’où vient ce mot ?

A l’origine, en japonais il s’écrit お宅 (おたく) (otaku).

お (o) qui est un préfixe honorifique

宅 (たく) (taku) qui veut dire « maison »

De base, le terme otaku désignait simplement « votre maison », c’est-à-dire le foyer de notre interlocuteur (pour lequel on a du respect).

Mais depuis que la pop-culture japonaise a pris de l’ampleur, les fans japonais de manga ont commencé à se nommer eux-mêmes オタク (otaku), en l’écrivant plutôt en katakana afin de faire la distinction avec le vieux terme en kanji.

D’ailleurs, les personnes âgées japonaises ne connaissent souvent que la signification de l’ancien mot, et pas le nouveau.

5) Kamikaze

Vous avez forcément déjà entendu le terme « attentat kamikaze » aux infos. Mais saviez-vous que ce mot est d’origine japonaise, et que tout le monde le prononce mal ?

En effet, comme expliqué dans mon guide gratuit pour les débutants, le son « E » se prononce toujours « É » en japonais.

Nous devons donc dire « kamikazé », et non pas « kamikazeuh ».

Ce terme est composé de deux kanji :

神 (かみ) (kami), qui désigne les dieux en japonais

風 (かぜ) (kaze), qui veut dire « vent »

Traduit littéralement, cela donnerait « le vent divin ».

Il est régulièrement utilisé par les japonais dans le sens d’une « intervention des dieux ». Ce terme a ensuite été repris par l’armée japonaise durant la Seconde Guerre Mondiale et a été déformé jusqu’à l’utilisation que nous en faisons à l’heure actuelle.

Pour creuser le sujet, je vous invite à lire cette page 😊

6) Shifumi

Revenons sur une teinte plus joyeuse avec le célèbre jeu du pierre-papier-ciseaux.

Malgré le fait qu’il ait été inventé en Chine, nous le connaissons plutôt en Occident sous son nom japonais : shifumi.

Avant d’écrire cet article, je ne m’étais jamais demandé quelle était l’étymologie de ce terme. J’ai donc été surprise de découvrir que cela voulait tout simplement dire « 1, 2, 3 » ! 😉

Si vous avez lu mon article sur les 50 premiers kanji, vous avez peut-être en mémoire que pour compter, on dit ichi, ni, san.

C’est correct, mais il y a d’autres manières de compter les choses en japonais ! C’est ce qu’on appelle les compteurs, ou classificateurs numéraux.

ひとつ (hitotsu) = 1 objet

ふたつ (futatsu) = 2 objets

みっつ (mittsu) = 3 objets

Le mot shifumi est une déformation de HI / FU / MI, c’est-à-dire les premières syllabes de ces trois compteurs.

(Plus de détails ici)

A noter qu’au Japon, on appelle plutôt ce jeu じゃんけんぽん (jankenpon).

7) Les arts martiaux

Très populaires en France, une grande partie des arts martiaux viennent du Japon.

Je vous parlerais ici des trois plus répandus et dont la véritable signification est souvent méconnue : le jûdô, le karaté et l’aïkidô.

Déjà, vous aurez peut-être remarqué que j’ai mis des accents circonflexes sur certaines lettres. En effet, ces voyelles étant allongées en japonais, il me paraissait indispensable de le signaler en les écrivant en caractères romains.

Passons-les au peigne fin :

Le jûdô s’écrit 柔道 (じゅうどう) (jûdô) en japonais. Voici ce que veulent dire ces deux idéogrammes :

柔 (じゅう) (jû) qui veut dire « tendresse, souplesse, douceur »

道 (どう) (dô) signifie « le chemin, la voie »

Pour ce qui est du karaté, il s’écrit 空手 (からて)(karate). Est-ce que vous reconnaissez le premier kanji ? C’est le même que dans karaoke ! 😉

空 (から)(kara) qui veut dire « vide »

手 (て)(te) qui signifie « main »

Enfin, le sport que je connais le mieux parmi les trois car un membre de ma famille en fait : 合気道 (あいきどう) (aikidô).

合 (あい) (ai) vient du verbe 合う (あう) (au) qui veut dire « coïncider, concorder, aller bien avec »

気 (き) (ki), l’un des mots les plus forts en japonais car il représente l’énergie, le tempérament, la conscience, le caractère 

道 (どう) (dô), tout comme dans le jûdô, veut dire « le chemin, la voie »

Le jûdô est donc « la voie de la souplesse », le karaté « les mains vides », et l’aikidô « le chemin où les énergies concordent ».

Ça aussi ce sont des bonnes infos à placer en soirée, ou durant les JO de 2020 😉

Connaissez-vous d’autres mots japonais que nous utilisons fréquemment en français ?

Et savez-vous ce qu’ils veulent réellement dire ?

J’attends vos réponses dans les commentaires 😊

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • Charlotte

    Franchement pour le karaoke, le shifumi et l’otaku j’étais complètement à côté. Merci beaucoup pour cet article !! Comme quoi, on ne cesse d’en apprendre 😊

  • Maya

    Grâce à tes articles, j’apprends le japonais petit à petit. 😉
    Dès que je me sens prête, je vais me lancer dans l’apprentissage de japonais. J’ai toujours un manuel japonais que j’ai acheté il y a……. 28 ans maybe? J’espère que le japonais n’a pas changé entre-temps! XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Voudriez-vous recevoir mon guide pour débutants "Japonais : par où commencer ?" :)