Menu

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Les mots d'origine française en japonais sont partout !

Ces mots d’origine française en japonais


On parle souvent des mots japonais entrés dans le langage courant en français comme « futon » ou « otaku ». J’ai d’ailleurs ajouté sur le site un glossaire à ce sujet. Mais existe-t-il des mots d’origine française en japonais ? Vous vous êtes déjà posé la question ?

Aujourd’hui nous allons découvrir ensemble certains mots français passés dans le langage courant au Japon, mais aussi le franponais, cette langue commerciale mystérieuse que vous retrouverez partout dans l’archipel.

11 mots français intégrés dans la langue japonaise

Une chef cuisinière française au Japon, comment ça se dit en japonais ?


  • レストラン (resutoran) : un restaurant.

Vous ne serez peut-être pas surpris de savoir que de nombreux mots français relatifs à la nourriture sont passés dans le langage courant japonais. C’est le cas de « restaurant », mais aussi de « chef » cuisinier : シェフ (shefu) ou encore de « crêpe » : クレープ (kurêpu),  “mayonnaise” : マヨネーズ (mayonêsu) ou de “café au lait” : カフェオレ (kafeore).

  • クーデター (kûdetâ) : un coup d’État.

Et oui il n’y a pas que la nourriture dans la vie, il y a aussi la politique ! Nous les Français, nous avons cette réputation de débattre bien plus que les Japonais, mais j’admets que celui-ci m’a énormément surprise la première fois que je l’ai entendu.

  • エレガント (ereganto) : élégant.e.

Après la gastronomie et la politique, nous sommes bien entendu connus au Japon pour notre élégance ! ? Pas étonnant que ce mot soit utilisé en français, comme d’autres termes appartenant au monde de la mode comme « haute couture » : オートクチュール (ôtokuchûru) ou “prêt-à-porter” : プレタポルテ (puretaporute).

  • プレゼント (puresento) : un cadeau / un présent.

Il existe d’autres mots pour désigner un cadeau en japonais, mais プレゼント est très souvent utilisé. Cela vous fait ça de moins à apprendre avant de venir visiter le Japon.

  • アンコール (ankôru) : encore.

Alors ce terme est très spécifique ! Il ne signifie pas « encore » dans le sens « j’aimerais encore du riz s’il vous plait ». C’est un terme utilisé à la fin d’un spectacle pour inciter un artiste à faire un rappel. On tape alors dans ses mains en scandant « アンコール ! アンコール ! ».


Café, croissant...autant de mots français que l'on retrouve en japonais


Le franponais et les mots étrangers au Japon

Avec autant de mots français dans le langage courant, cela devrait être très facile d’apprendre le japonais, non ? ?

En tout cas, cela fait plaisir de voir que notre langue est appréciée au sein de l’archipel. D’ailleurs, une autre preuve de l’amour du Japon pour le français est bien l’existence du « franponais ».

Qu’est-ce que le franponais ? Tout simplement un français à la sauce japonaise, généralement traduit de manière très littérale, lui faisant perdre tout son sens.

Le mot « franponais » est un mélange des mots « français » et « japonais ».

Si vous venez visiter le Japon, vous devriez assez vite vous retrouver confrontés au franponais. On en trouve sur les devantures de boutiques, sur certains objets et produits, aussi bien à Tôkyô qu’à la campagne.

En donnant un nom français à leur établissement ou en affichant une jolie phrase en français sur leurs produits, les Japonais veulent ainsi leur donner une image luxueuse ou sophistiquée. L’utilisation du français est en effet vue comme quelque chose de poétique et romantique. Malheureusement, ces traductions approximatives paraitront plus ridicules que chics aux Français de passage.

Si les Français vont craquer sur un T-shirt couvert de kanji qu’ils ne comprennent pas et le trouver « super cool », les Japonais, eux, porteront avec fierté un sac affichant une phrase dans un français douteux, voire incompréhensible. Chacun ses problèmes ! ?

Et vous, quels mots français avez-vous été surpris de retrouver au Japon ? Personnellement je me souviendrais toujours de mon arrivée à l’aéroport et d’une immense publicité pour des produits de beauté portant fièrement la mention « clé de peau ». De manière générale, je ne me lasse jamais de ces petites perles françaises, elles me font toujours sourire.

Publicité de la marque « Clé de peau »

Si les mots et les questions linguistiques vous intéressent, je vous conseille également cet autre article paru il y a quelque temps et qui vous met en garde contre ces faux amis japonais qui sonnent français.

Retrouvez aussi sur le site le glossaire des mots japonais utilisés en français dont je vous parlais en début d’article.


Images de l’article réalisées avec Midjourney

Isabelle VANSTEENKISTE

Isabelle est journaliste au Japon depuis plus de 4 ans. Directrice éditoriale de Lepetitjournal.com Tokyo, un média pour expatriés français, elle travaille également comme freelance pour divers médias et a publié un thriller se déroulant au Japon : Kuro Neko.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *