onsen japon jigokudani

Les Onsen : traditions et bienfaits

Onsen : mode d’emploi

Imaginez-vous après une journée difficile. Vous êtes fatigué, vous avez juste envie de vous relaxer et relâcher le stress que vous avez accumulé tout le long de la journée. Ça tombe bien : les onsen sont là pour ça. Certaines légendes japonaises racontent qu’on aurait découvert ces sources thermales en observant des animaux blessés s’y soigner et s’y reposer. D’ailleurs, les macaques de Jigokudani, « la vallée de l’enfer », ont l’air de beaucoup les apprécier… Et si vous preniez du temps rien que pour vous ? Préparez-vous à une nouvelle expérience, qui est absolument à faire lorsque vous êtes au Japon !

onsen japon hot spring

C’est quoi un onsen ?

Regardons d’abord les kanji qui composent le mot onsen (温泉、おんせん) :

  • 温, est le même caractère que pour le mot atatakai (温かい、あたたかい), signifiant chaud ;
  • 泉, désigne la source, izumi (泉、いずみ).

On peut donc traduire le terme onsen par « source chaude », en français.

L’appellation ne concerne cependant pas que la source : cela comprend également les bains, et sa station thermale. Les bains peuvent être extérieurs, appelés rotenburo (露天風呂、ろてんぶろ) et intérieurs. La tradition du bain dans la culture japonaise remonterait au misogi (禊、みそぎ), une pratique shintô dont l’action est de débarrasser le corps et l’esprit de l’impureté, grâce à une cascade ou un cours d’eau. Par la suite, de nombreux textes sacrés bouddhiques, ramenés de Chine, mettent en valeur les bienfaits des bains chauds.

Quelle différence entre onsen et sentô ? En ville, on trouve souvent des bains publics appelés sentô (銭湯、せんとう). C’est vrai qu’on peut avoir du mal à les discerner. Tous les deux sont des bassins d’eau chaude, mais celle de l’onsen est thermale alors que celle du sentô provient du robinet.

Pour qu’une source chaude soit officiellement appelée onsen, elle doit contenir au moins 19 éléments qui sont répertoriés dans la Loi Onsen. Riches en soufre, fer, sodium… Cela dépend totalement de la localisation de la source thermale ! Certaines régions sont plus riches en minéraux que d’autres. En plus de ça, l’eau doit être au minimum à 25 °C, et ce, naturellement.

Les deux sont désignés par le kanji ou son équivalent en hiragana, (prononcé « yu »), soit « eau chaude ». Ils sont reconnaissables grâce au petit symbole ♨.

Les bonnes manières dans un onsen, ou comment ne pas faire de gaffes

Génial, cela vous a donné envie d’y aller ? Pourtant, vous avez peur de vous conduire de manière inappropriée. Non pas que vous soyez d’un naturel irrespectueux, mais comme c’est la première fois que vous vous y rendez, vous ne savez pas comment vous comporter. Ne vous inquiétez pas, ce qui suit vous aidera à adopter un code de conduite adapté aux sources thermales.

tattoo japonais yakuza

Attention aux tatouages

Vous vous dites que c’est le meilleur moment pour exhiber votre sublime tatouage où est écrit « maman » en kanji ? Oubliez ça tout de suite. En entrant dans l’établissement, demandez au personnel s’ils acceptent les tatouages. Ces derniers ont la vie dure au Japon, car ils sont assimilés aux Yakuza, la mafia japonaise. Si jamais on vous refuse l’accès pour cette raison, essayez de voir si un autre établissement vous accepte. N’insistez pas dans tous les cas…

La petite anecdote de Sophie : mon mari et moi sommes tatoués de la tête aux pieds. Il ne nous est donc pas possible de rentrer dans n’importe quel onsen, c’est pourquoi nous devons nous renseigner auprès des établissements avant de pouvoir y aller. Lors d’un voyage dans la préfecture de Wakayama, nous avions prévenu l’hôtel dans lequel nous logions que nous étions un couple d’étrangers avec des tatouages, afin de nous assurer qu’ils étaient OK avec cela. L’hôtel nous a dit qu’on pourrait se rendre dans les onsen sans souci. Quelle ne fut pas la tête des clients en nous voyant débarquer avec nos dos entièrement tatoués à la manière traditionnelle japonaise… 😂

Ne vous trompez pas de côté

La majorité des onsen ne sont pas mixtes. Faites donc attention à ne pas vous tromper de côté… Le noren (暖簾、のれん), est un rideau qui indique :

  • le kanji 女 (おんな、onna), pour les femmes, avec une couleur rouge en fond ;
  • le kanji 男 (おとこ、otoko), pour les hommes, avec une couleur bleue en fond.

Le saviez-vous ? Avant l’ère Meiji, les onsen étaient mixtes. Ce n’est que lorsque le Japon s’est ouvert à l’Occident que cette pratique s’est raréfiée.

Soyez prêt à être tout nu

Oui, vous avez bien lu. Totalement nu. Avis aux pudiques : non, vous ne pouvez pas porter de maillot de bain dans les onsen. Vous aurez juste une petite serviette. Selon l’établissement, celle-ci peut vous être fournie ou non. Vous pouvez vous cacher les parties intimes avec si vous ne vous sentez vraiment pas à l’aise, mais ne l’amenez pas avec vous dans l’eau. Laissez-là au bord. Vous verrez que beaucoup de gens la mettent sur la tête (et il faut dire qu’elle a une fâcheuse tendance à glisser sur les cheveux). Laissez également vos sandales à l’endroit prévu. N’emportez pas votre téléphone portable, les casiers sont là pour ça.

Si l’idée d’être tout nu vous rebute, vous pouvez réserver un onsen privé dans une auberge traditionnelle japonaise, un ryokan (旅館、りょかん). C’est d’ailleurs une expérience que je vous recommande vivement.

bonnes manières onsen japon

La douche, étape obligatoire avant tout

Avant de pouvoir vous prélasser dans les sources chaudes, sachez que vous devez passer par la case « douche ». En effet, un onsen n’est pas un bassin fait pour se laver, il faut donc être propre avant de rentrer dans la source thermale. Les douches sont disponibles juste avant, avec tout le nécessaire en général : petit tabouret, bassine, miroir, savon et shampooing, voire même après-shampooing. Pour les personnes aux cheveux longs, pensez à vous les attacher.

L’onsen n’est pas une piscine

Votre plus belle bombe ? Oubliez-la. Ici, on entre tranquillement dans les bains chauds. D’ailleurs, les bassins sont peu profonds, donc vous risquez de vous faire mal, en plus de ça…
Le sol est très glissant, ne courez pas. Enfin, comme il s’agit d’un lieu dédié à la détente et à la relaxation, évitez de crier ou de parler trop fort.

bassin onsen extérieur

Les bienfaits des sources thermales

Sur la santé

Comme elle découle de la roche volcanique, l’eau qui alimente les onsen est décrite comme apportant de nombreux bienfaits.

Certains éléments présents dans les sources thermales sont réputés pour soulager de nombreux maux : les rhumatismes, l’arthrose, les maux de tête, les douleurs musculaires, améliorer la circulation sanguine… Bref, on ne compte plus le nombre de bénéfices qu’apportent les onsen. Voilà pourquoi vous trouverez différents bassins d’eau chaude : chacun a sa propriété minérale.

Sur le moral

C’est un des meilleurs endroits pour déstresser, prendre soin de soi et penser à autre chose. Et également un lieu de retrouvailles, où on discute de tout et n’importe quoi. Au Japon, il s’agit d’une véritable tradition. Le Hadaka no Tsukiai (裸の付き合い、はだかのつきあい) que l’on pourrait grossièrement traduire par « relations nues » est un concept purement japonais. En effet, ici, en étant nu comme un ver, on met de côté ses différences sociales ; il n’y a pas de hiérarchie, on efface sa façade, le tatemae (建前、たてま), et on laisse son vrai soi, le honne (本音、ほんね) prendre place. On y renforce ses liens avec les autres (collègue, famille, amis, voisins) avec sincérité.

Précautions

Pensez bien à boire (pas d’alcool) avant et après l’onsen. À cause de la haute température, vous allez vite vous déshydrater. Si vous sentez votre tête tourner, sortez immédiatement de l’eau.

onsen japonais Japanexperterna.se

Quelques onsen connus, mais sympathiques

Takegawara, Beppu

Un endroit qui ressemble à une cocotte-minute urbaine et qui sent l’œuf pourri ? Bienvenue à Beppu (別府、べっぷ), célèbre ville de la préfecture d’Ôita (大分、おおいた), et de l’île de Kyûshû (九州きゅう、しゅ). Elle est notamment connue pour ses onsen et ses enfers. Ici vous aurez l’embarras du choix.

Takegawara (竹瓦、たけがわら) est sans doute le plus populaire… et cet établissement accepte les tatouages ! Non loin de la gare de Beppu, il propose également des bains de sable. Pensez à prendre tout vos produits de toilettes, sinon vous devrez payer un supplément.

Tsuka no Ma et Musouen, Yufuin

Yufuin (由布院、ゆふい) est une petite ville au pied du mont Yufu, dans la préfecture d’Ôita. Prise d’assaut par les touristes, elle n’en reste pas moins une jolie bourgade, où les ryokan et les onsen affluent. Fait amusant : on trouve parfois le « yu » de Yufuin écrit avec le kanji d’eau chaude湯 (ゆ).

Tsuka no Ma (束の間、つかのま) est un magnifique onsen qui a la particularité d’avoir une eau bleue. Il est situé sur une colline au nord de la ville.

Musouen ( 夢想園、むそうえん) avec ses bains extérieurs permet d’avoir une vue excellente sur le mont Yufu. Il se situe au sud de la ville. Le nom de Musouen est vraiment sympathique : musou (夢想、むそう) signifie rêve, rêverie et en (園、えん) veut dire jardin, soit « Jardin du rêve ».

Hotel Green Plaza Hakone, Hakone

Vous rêvez de voir le mont Fuji (富士山、ふじさん) lorsque vous vous prélassez dans un onsen ? Vous êtes au bon endroit ! En effet, cet hôtel à Hakone (箱根、はこね) dans la préfecture de Kanagawa (神奈川、かながわ) vous offre une vue imprenable sur le fameux mont Fuji. Quoi de mieux que d’observer les merveilles de la nature tout en se relaxant ?

L’onsen tamago, la petite curiosité culinaire

Un œuf que l’on met à mijoter dans de l’eau de source thermale ? Vous ne rêvez pas, c’est un onsen tamago (温泉卵、おんせんたまご). Cuit dans l’eau des sources chaudes pendant une trentaine de minutes à une température de 70 °C, il vous est ensuite servi dans un petit bol sans coquille. Sa texture est moelleuse et fondante, qui n’est pas sans rappeler une petite crème onctueuse. Vous allez en voir beaucoup si vous vous rendez dans des villes connues et réputées pour leurs sources thermales, comme Beppu ou Yufuin, par exemple.

Vous en savez maintenant plus sur les onsen. N’hésitez pas à partager en commentaires votre expérience dans la matière. Avez-vous aimé vous y rendre ? Ou si vous n’y êtes jamais allé, est-ce quelque chose que vous souhaiteriez faire au moins une fois dans votre vie ?

Article écrit par Leïla Casarin

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 62
    Partages

6 commentaires

    • teddy

      Cet article est intéressant ! Un bain dans un onsen une activité à faire absolument lors d’un voyage au Japon ( j’ai prévu d’y aller l’année prochaine j’ai tellement hâte)🙂 et puis le faite de savoir que certains bain acceptent les tatouages c’est vraiment chouette et je me rappellerai de たけがわら étant moi-même tatoué 🙂

      どうもありがとうございました 😉

  • Virginie

    bonjour
    Merci pour ce très intéressant article ! j’aime beaucoup tes conseils sur les bonnes manières, tellement importantes au japon. J’ai aussi noté toutes tes adresses pour mon futur voyage au Japon.

  • Carine

    Bonjour Sophie,
    Merci pour cet article très intéressant pour ceux qui, comme moi, ne connaissent pas les onsen. Il est vrai qu’on a parfois tendance à fuir ces établissements ne sachant comment se comporter, de peur de faire quelque chose de travers… au Japon comme dans d’autres pays proposant des structures sensiblement similaires (sauna, hammam, bains publics, etc…)
    Cela incite à passer le cap et permet de pouvoir vivre une expérience authentique japonaise. 🙂
    Nul doute que je me rappellerai ton article le jour où je me rendrai au Japon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Voudriez-vous recevoir mon guide pour débutants "Japonais : par où commencer ?" :)