Souvenirs du japon

Que ramener du Japon lors de son prochain voyage ?

Vous partez bientôt au Japon et comme c’est une habitude chez vous, vous voulez ramener des souvenirs à vos proches ou pour vous-même. Mais vous, les petites babioles touristiques, ce n’est pas trop votre truc. Du moins, vous ne voulez pas offrir que ça en cadeau. Opter pour une surprise qui rendra contente votre famille n’est pas chose aisée, même si vous connaissez ses goûts. Alors que ramener du Japon lors de votre prochain voyage ? Préparez-vous pour une séance de shopping, voyons ensemble les souvenirs à acheter !

La cuisine : quels souvenirs ramener du Japon pour égayer les papilles ?

Les touristes dépensent énormément de sous dans le secteur culinaire japonais ; pas de surprise, quand on connaît tous les délices que le pays propose. Difficile de choisir, n’est-ce pas ?

Les Kit Kats au thé vert : un snack classique, mais efficace

KitKat au Matcha

Vous connaissez probablement les fameux Kit Kats (キットカット、 Kitto Katto) au thé vert. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de vous en acheter le plus vite possible une fois sur place. Au début, c’est un goût qui peut paraître déroutant, mais qui s’avère très plaisant. D’ailleurs, si vous appréciez, pourquoi ne pas en ramener pour vos proches gourmands ? Vous pouvez même vous en procurer en France. Pas besoin d’habiter dans une grande ville, Internet se chargera de tout. Pour ceux qui n’aiment pas le thé vert, sachez que le Kit Kat au Japon peut se décliner en divers goûts comme la menthe, la fraise, le sakura… 

Les wagashi : d’adorables pâtisseries

和菓子 - wagashi

Vous pouvez aussi ramener du Japon d’adorables pâtisseries hautes en couleur et agréables pour le palais. J’ai nommé les wagashi (和菓子、わがし). Contrairement aux pâtisseries occidentales, elles sont faites avec de la farine de riz, ce qui peut être déconcertant quand on n’est pas habitué. Le fourrage est souvent à l’anko, la pâte d’haricot rouge. En plus, selon la saison, l’apparence des wagashi change ! Ainsi, vous retrouverez par exemple :

  • des gâteaux en forme de feuilles d’arbre pendant l’automne et la période des momiji ;
  • des wagashi en forme de fleurs de cerisiers pendant la saison des sakura, etc.

Les baguettes : un souvenir incontournable

Le secteur culinaire, ce n’est pas que la nourriture : ce sont les instruments qui l’accompagnent. Vous trouverez donc un large choix de baguettes (箸、はし、hashi) dans les magasins, avec des modèles sobres ou extravagants selon le choix, faits de divers matériaux. L’avantage des baguettes, c’est que ça ne prendra pas beaucoup de place dans votre valise. 

Les couteaux : onéreux, mais précieux

Couteau japonais

Les couteaux sont également un très joli cadeau à faire à vous-même, ou si vous avez un cuisinier parmi vos proches. 

Pour ma part, mon père est un cuistot. J’ai voulu lui faire plaisir en lui ramenant un couteau de cuisine. Je me suis rendue à Aritsugu, qui se situe dans le Nishiki Market, à Kyôto. Pour la petite histoire, c’est une famille qui forgeait des armes depuis le XVIe siècle. Depuis l’abolition du port du sabre et la fin du shôgunat, Aritsugu s’est reconverti en coutelier. J’y ai été très bien reçue et ils ont eu l’air contents de voir que leur jolie création serait utilisée par un cuisinier français ! 

Vous pouvez même faire graver le nom de la personne souhaitée sur le couteau. Si vous ne savez pas écrire en kana, le personnel vous aidera avec joie.

Les bentô

Les bentô (弁当、べんとう) sont de jolies boîtes où l’on met son repas pour le midi. Si vous ou votre proche mangez sur votre lieu de travail, c’est un contenant idéal à acheter. Fini les boîtes en plastique toutes mornes : place aux jolis bentô colorés et bien classes !

La librairie et papeterie : quels cadeaux ramener du Japon ?

La papeterie kawaii

Papeterie kawaii

Si vous avez un ami ou un membre de la famille obsédé par la papeterie, vous ne serez pas déçu au Japon. Surtout quand on est féru de choses kawaii. Vous ne saurez pas où donner de la tête, entre les stylos multicolores, les cahiers brillants et adorables, arborant des personnages populaires. Il y a également un large choix d’autocollants, de marque-pages… En plus, ce n’est vraiment pas dur de trouver ce genre de fournitures en papeterie japonaise.

Les manga : un classique à ramener du Japon

Bien sûr, parler de souvenirs japonais sans parler de manga (漫画、まんが), ce serait dommage. En achetant directement au Japon, pas besoin d’attendre que la série soit traduite en français ou en anglais. Enfin, si on comprend bien le japonais, cela dit. C’est un chouette souvenir à glisser dans sa valise, d’autant plus que les manga sont souvent moins chers qu’en Europe. Vous aurez aussi la possibilité de trouver ce qui vous tente d’occasion, où le prix sera vraiment moindre.

Quels vêtements ramener du Japon ?

Kimono et yukata

Le kimono (着物、きもの) est l’habit le plus typique du Japon, celui qu’on se représente inconsciemment lorsqu’on pense aux vêtements de l’archipel nippon. Il est tout à fait possible de vous procurer un joli kimono. Le mieux reste d’opter pour de l’occasion : votre compte bancaire vous remerciera, à moins d’avoir vraiment les moyens. Si jamais un de vos proches vous demande ce genre de souvenirs, il doit sûrement ne pas savoir que cet habit (ainsi que tous les accessoires qui vont avec) peut atteindre des sommes astronomiques. Surtout ceux qui sont en soie et décorés à la main. 

Le yukata (浴衣、ゆかた) est une alternative moins onéreuse que le kimono. C’est un vêtement que l’on porte surtout en été, car il est plus léger et fait de coton. Il existe aussi des yukata d’onsen, spécialement utilisés pour cette occasion et flâner dans les ryôkan.

Geta et Tabi

下駄 - Geta

Les geta (下駄、げた) sont des chaussures traditionnelles et ouvertes, faites de bois. Au Japon, on les porte avec un kimono ou un yukata, voire des tenues plus décontractées pour les matsuri. Les plus répandues ont deux dents plus ou moins longues pour un confort et une bonne stabilité. Pour les plus audacieux et ceux qui veulent travailler leur équilibre (voire se casser une patte), il existe des geta à une dent. Ces nu-pieds étaient notamment portés par les tengu, un yôkai bien connu dans le folklore japonais.

Pour aller avec les geta, vous pouvez offrir des tabi (足袋、たび). Ce sont des chaussettes traditionnelles en coton qui séparent le gros orteil des autres doigts de pied. Peut-être déroutant de prime abord, on se sent cependant vite confortable dedans et cela devient même une seconde peau !

Ces deux accessoires sont des souvenirs rigolos à offrir ou à ramener chez soi, surtout que l’on peut s’en servir pour la maison. À condition de supporter le petit claquement causé par les geta à chaque fois qu’on marche avec, ou du moins que l’entourage le tolère ; ce qui n’est pas tout le temps le cas, n’est-ce pas ?

Ramener des goodies Pokémon dans sa valise

Goodies Pokemon

Vous avez un proche qui est un fan inconditionnel de Pokémon comme de nombreux Terriens (vous y compris) ? Faites un détour dans les Pokémon Centers disséminés partout dans le Japon. Il y en a même dans les aéroports : pas d’excuse alors en attendant votre avion. Des peluches, des cartes, de la papeterie, des figurines, des habits, des mugs… vous trouverez sûrement ce que vous souhaitez. Même ce dont vous n’avez pas besoin, malheureusement pour votre porte-monnaie. Au Japon, Pokémon est presque un culte et c’est totalement ancré dans leur culture. Pourquoi donc s’en priver ?

Voilà, vous savez maintenant quoi ramener du Japon. Évidemment, ce sont des choix extrêmement populaires, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas efficaces pour autant. Bien au contraire : ils sauront charmer vos proches et vous rappeler de bons souvenirs. 

Dernière petite chose : les vendeurs des boutiques vous accueilleront avec un joyeux “irasshaimase (入らっしゃいませ、いらっしゃいませ)” pour vous souhaiter la bienvenue. Ne répondez pas par la même chose, je vous laisse découvrir l’article pour apprendre à dire bonjour en japonais. Cela évitera un petit blanc de la part du commerçant qui ne comprendra pas pourquoi vous lui avez souhaité la bienvenue dans son propre magasin, ainsi que de votre part, ne saisissant pas ce qui ne va pas.

Avez-vous des adresses d’échoppes à recommander ou d’autres souvenirs sympas à ramener dans sa valise ? N’hésitez pas à le dire dans les commentaires !

Article écrit par Leïla Casarin

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *