Pourquoi apprendre le japonais ? pour vivre au Japon ?

Pourquoi apprendre le japonais? Bénéfices pros et persos

Je pourrais vous donner 5, 10, 15 bonnes raisons d’apprendre le japonais. Vous pourriez alors hocher la tête et vous dire « Ah oui, c’est vrai que c’est sympa de pouvoir lire un manga en langue originale, d’en apprendre plus sur la culture du pays, de voyager sur place en toute indépendance… »

Mais si nous allions plus loin aujourd’hui ?

Si vous avez tapé dans votre moteur de recherche “pourquoi apprendre le japonais”, c’est sans doute parce que vous envisagez de le faire, vous avez même très envie de commencer… mais vous doutez peut-être des bénéfices de l’apprentissage du japonais pour votre vie professionnelle et personnelle. 

Allez-vous “perdre votre temps” ?

Allez-vous vous investir dans quelque chose de trop long, de trop difficile pour trop peu de résultats ?

Pourquoi apprendre le japonais alors qu’aujourd’hui il est facile de compter sur l’intelligence artificielle pour obtenir une traduction approximative de n’importe quelle langue ? 

J’aimerais qu’on explore ensemble cette question aujourd’hui !

Les bénéfices professionnels et personnels : pourquoi apprendre le japonais

Cette langue n’est pas la plus intéressante sur le marché du travail, elle est difficile à maîtriser et requiert de nombreuses heures d’apprentissage.

Cependant apprendre le japonais vous permettra : 

  • d’accéder à plus de connaissances sur le pays et sa culture
  • de vous installer et de travailler au Japon
  • de travailler avec des Japonais depuis la France ou un autre pays
  • de vous faire des amis Japonais

Sachez surtout que l’apprentissage d’une nouvelle langue est extrêmement bénéfique pour votre cerveau. Cela impacte durablement (et positivement) nos structures mentales, notamment notre créativité, notre capacité à résoudre des problèmes ou encore notre esprit critique.

Apprendre une langue c’est un peu comme faire du sport. Cela permet de dérouiller le cerveau et de s’assurer de ne jamais rester prisonnier de sa zone de confort.

Une super nouvelle, non ? 

Bon après vous allez me dire : dans ce cas, pourquoi apprendre le japonais et pas le chinois, le coréen, le portugais ou que sais-je encore ? 

Pourquoi le japonais plutôt qu’une autre langue ?

Disons-le tout de suite : le japonais est une langue très éloignée de la nôtre et qui nécessite plus d’heures d’apprentissage qu’une langue européenne par exemple. Je vous en ai d’ailleurs déjà parlé dans plusieurs articles.

Certains de mes élèves, avant de se lancer dans l’apprentissage du japonais, ont pratiqué le chinois. D’autres ont longtemps hésité entre le japonais et le coréen.

Apprendre le japonais, dans quel but ?



Alors, pourquoi ont-ils finalement choisi le japonais ?

Ont-ils fait une liste des “pour” et des “contre” et choisi la langue qui offrait le plus d’avantages d’un point de vue rationnel ?

La réponse est NON bien sûr ! Au final, seul le plaisir éprouvé lors de l’apprentissage compte vraiment !

Ce désir d’apprendre, ou “feu sacré” comme j’aime l’appeler, est ce qui vous permettra de garder la motivation contre vents et marées. 

La question à vous poser avant de vous lancer dans le japonais est donc simple : que ressentez-vous à l’idée d’apprendre le japonais ? Êtes-vous excité.e ? Motivé.e ?

L’ikigai : trouver sa voie

Certains vont apprendre la langue parce qu’ils aimeraient vivre pour un temps (pourquoi pas toute la vie) dans le pays. Pour d’autres, c’est avant tout un challenge intellectuel, ou par amour de la linguistique. Il existe autant de bonnes raisons d’apprendre le japonais que de personnes.

Plutôt que de chercher à tout prix « de bonnes raisons » pour apprendre le japonais, je pense que vous pourriez trouver la réponse à vos interrogations en explorant ce “feu sacré” dont je viens de vous parler plus haut.

Une fois que vous avez identifié en vous cette “passion” et son lien avec le Japon et sa langue, et si vous vous intéressiez à la méthode de l’Ikigai ? Ce courant philosophique japonais se base justement sur la recherche de sa passion pour accéder à son bien-être et à son épanouissement sur le long terme.

Julien Thomas avait rédigé un article sur le blog à ce sujet et je pense que vous pourriez y trouver de bonnes pistes de réflexion.

Car la passion seule ne suffira peut être pas à maintenir votre motivation. Vous allez devoir alimenter ce feu et le faire grandir, en pratiquant et en étudiant régulièrement. 

Et oui, l’enthousiasme des premiers pas dans l’apprentissage d’une nouvelle langue peut s’estomper rapidement s’il ne repose pas sur des bases solides. Je vous conseille donc de creuser un peu plus la question.

Alimenter votre feu sacré, transformer votre objectif d’apprentissage en véritable chemin de vie… je pense que vous voilà déjà avec de bonnes réponses à votre question.

Comment apprendre le japonais ?

En solo, avec un professeur, en échange scolaire au Japon… il existe de nombreuses façons d’apprendre le japonais !

De mon côté, je vous propose une formation en ligne qui comprend des ateliers hebdomadaires en direct avec notre équipe pédagogique. 

C’est donc un bon moyen de progresser à votre rythme, de chez vous, sans contrainte, sans renoncer aux échanges réguliers avec d’autres élèves et des professeurs.

Vous bénéficiez des avantages de la formation en ligne (indépendance, rythme personnalisé, etc) et de ceux d’un suivi continu avec un professeur (pas d’isolement, possibilité d’échanger régulièrement, variété de contenus pour vous motiver, etc)

  • La formation OBJECTIF JAPON est parfaite pour les débutants qui partent de zéro et veulent apprendre les bases du japonais.
  • La formation OBJECTIF JLPT4 va plus loin et conviendra parfaitement aux faux débutants qui ont déjà testé l’apprentissage en solo ou à ceux dont l’objectif est de partir étudier ou vivre au Japon.


J’espère que cet article aura un peu répondu à vos interrogations profondes !

Ce que nous apprenons à l’école ou lorsque nous rencontrons de nouvelles personnes, au travail, dans nos relations amoureuses, toutes ces connaissances ont pour moi une grande valeur et contribuent toutes à façonner notre personnalité et notre chemin de vie. Ce que vous apprenez aujourd’hui pourrait bien vous servir dans 10 ans ou transformer votre avenir dès demain !

pourquoi apprendre le japonais ? Pourquoi pas ?

On a parfois l’impression d’avoir perdu du temps à apprendre certaines choses, à pratiquer certains sports, à apprendre une langue ou des formules mathématiques… mais au fond tous ces moments vous ont permis de rencontrer de nouvelles personnes et de débloquer des astuces qui vous serviront dans des domaines variés (professionnels et personnels). Voilà pourquoi je suis incapable de vous donner une réponse toute fait à la question “pourquoi apprendre le japonais”.  

Qu’en pensez-vous ?

Je suis curieuse, vous qui lisez cet article, quelle est la (ou les) raison qui vous motive à apprendre le japonais ?

Illustrations réalisées avec Midjourney

Sophie - Cours de Japonais

Sophie, professeur de japonais depuis 2013, a créé sa formation OBJECTIF JAPON en 2020 et a accompagné depuis des milliers d’élèves dans leur apprentissage du japonais. Sur son site et sur les réseaux, elle partage les astuces qui lui ont permis d’apprendre elle-même le japonais.

Un commentaire

  • Avatar

    Thé Matcha

    Merci Sophie 先生, pour cet article très inspirant.
    Je suis arrivée dessus après avoir lu ta newsletter de la semaine et je m’y retrouve complètement.
    Au départ j’ai démarré ta formation (il y a un an) dans l’attente de pouvoir partir en voyage au Japon et il y a quelques semaines, je me suis rendue compte que cet apprentissage pouvait m’apporter beaucoup plus, au-delà de mon simple voyage.
    Je me suis donc inscrite au Jlpt5 de cette fin d’année et étant en pleine réflexion de reconversion professionnelle, je me dis que ce sera toujours un plus ou une distinction sur un CV que d’avoir des bases en japonais !😊
    Merci a toute l’équipe de Objectif Japon car en plus du cadre de la formation, les personnes rencontrées autour sont toutes aussi enrichissantes, que ce soit les échanges avec les natifs sur Tandem ou dans les groupes de discussions entre élèves ou compagnons de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *